AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Elle se déhanche, bouge doucement sur une musique qui maintenant enivre nos journées. Pourtant on s'en balance bien de la Valentina, de son escapade à Rome et de ses désirs de dolce vita, Elle vit dans nos crânes, avec son petit sourire mutin. It's wonderful, c'est comme ça. Depuis qu'on est gosse, on grandit à travers des spots publicitaires, des affiches aussi grandes que nos mères, fasciés brillant sur les immeubles parfois gris de Paris. On sifflote la musique de la dernière pub à la mode, inconsciemment pris dans l'engrenage, c'est qui ce type déjà ? Paolo Conte ? Si efficace. On rêve de liberté, de femmes modernes, du pantalon de Coco Chanel à la jupe asymétrique qu'on trouve dans n'importe quelle boutique de prêt-à-porter. Parce qu'il y a cette femme, dans notre dernier Vogue qui la porte tellement bien, et ce parfum, dieu ce parfum, si Hermès a l'air si sauvage, si libre, alors notre homme le sera aussi. Ce serait si beau, n'est-ce pas, d'être cet homme-là ? On les désire, férocement. Cet homme, cette femme. C'est l'histoire, d'une perfection calculée à la mèche près, la notre, la votre.


17400
14000
35100
models © 2013/14, toute copie partielle ou intégrale est prohibée, optimisé sous chrome.


aeroplane

7feetunder

Partagez | .
 

 kill your darlings (gaïa&eric)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: kill your darlings (gaïa&eric)   Lun 30 Juin - 19:54


w a l k i n g  i n  t h e  r o o m  
y o u  m a d e  m y  e y e s  b u r n

la journée débuta de façon tumultueuse. à une semaine de la représentation, il me manquait trois mannequins homme. pas de chance. pourtant, la compétition était rude dans cette classe de sexe. pas de quartier. je le savais parce que j'y avais moi-même goûté la saveur moite et ferreuse. quand tu n'as plus rien, plus de photoshoots, plus de défilés, tu sais que c'en ait fini de toi. alors tu te rappelles les bons moments passés dans les coulisses, sur une chaise à te maquiller le visage. tu te rappelle tous les bons souvenirs. et ça te brise le coeur en quelque sorte. tu te dis que tu ne pourras plus jamais vivre ça. c'est fini. et pourquoi ? parce que tu ne réponds plus aux bons critères. tu n'es plus intéressants à photographier, à exposer, à regarder. t'es vieux. ou on s'est lassé de toi. un ange déchu. voilà ce que tu seras dans plusieurs années. t'as marché pour hermès et dans dis ans tu te retrouveras à faire une pub pour colgate. peut-être que j'y vais un peu trop fort, mais malheureusement c'est une vérité dans cette branche de la mode. aussi, me voilà devant la porte de l'agence de madison. je m'étais rendu chez ford ce matin. cependant, tous les gars étaient occupés, les seuls qui auraient pu convenir au créateur. j'ouvrai donc la porte, le coeur battant, près à me battre eau et vent pour dénicher trois mannequins. je croisai des bookeurs dans les couloirs, des secrétaires aussi, et de beaux pairs de nichons. ressaisis-toi eric. c'est alors que j'entrais dans un des box, non sans toquer avant -mais j'entrais quand même, c'était une urgence après tout. je me stoppai net dans ta démarche. une jolie demoiselle était entourée de collègues. ses yeux noisettes -délicieux- me fixèrent avec surprise. moi aussi d'ailleurs. oh heu salut gaïa. je continuais de la fixer. les autres autours d'elle n'éveillaient aucun intérêt à ton égard. je crois m'être trompé de bureau. c'est pas toi qui t'occupes des gars du défilé esprit par hasard ? c'était un peu hargneux de ma part de lui poser pareille question, comme si je ne la jugeais pas assez cotée pour s'occuper d'un pareil événement. mais c'était moi tout cracher. et comme je ne voulais pas démordre de ma surprise, je continuais de l'interroger du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: kill your darlings (gaïa&eric)   Jeu 3 Juil - 12:17

Gaïa ne prend pas de pauses. C’est une perte de temps, il y a bien plus important à faire que de prendre un café en papotant des derniers potins. Elle aime bien les potins, après tout elle est une fille et elle bosse dans la mode, mais le boulot, c’est le boulot. Elle n’arrive pas à comprendre les agents qui ne sont pas sans cesse en train de bosser. Il y a toujours quelque chose à faire pourtant. Dès que Gaïa pense qu’elle a tout bouclé, une autre chose apparaît soudainement dans son esprit et elle est à nouveau occupée. Ses collègues disent qu’elle bosse bien trop, et qu’elle devrait lâcher un peu ses mannequins, mais elle ne peut simplement pas. Leur carrière dépend d’elle, leur beauté et talent ne font pas tout. Elle refuse de se relâcher tant qu’ils n’ont pas une carrière élevée et stable. Ce qui, dans le monde de la mode, et pratiquement impossible, surtout pour les mannequins. Tant qu’ils sont jeunes il n’y a pas de problèmes, mais avec l’âge, il faut commencer à penser à un back-up plan. Et puis, elle a sa propre carrière, qui doit progresser encore et encore. Cette semaine, elle va devoir mettre les bouchées-doubles. On l’a brusquement mis en charge du défilé Esprit, tout simplement car sa collègue qui était censée s’en occuper avait eu un accident de voiture. Du coup, elle avait convoqué tout le monde pour qu’on la mette au courant de tous les détails, histoire qu’elle ait toutes les cartes en main. Elle fut donc étonnée qu’on vienne les interrompre, et encore plus en voyant Eric entrer. « Salut Eric. » Elle lui fit un petit sourire, tandis qu’elle sentait son ventre se tordre un instant en songeant qu’elle n’avait pas été capable de maintenir sa carrière à flot. « Si c’est moi, tu as un problème ? » Elle jeta un coup d’œil à ses collègues qui la regardaient tous d’une façon qu’elle n’appréciait pas vraiment. « Viens, on va discuter de ça dans mon bureau. » Elle lui prit la main, pour le faire sortir de la pièce, l’amenant à son box à quelques mètres de là. « Assis-toi. Tu veux un café ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

kill your darlings (gaïa&eric)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soutien à Eric Zemmour !
» ERIC DESPERROIS " NORMANDIE"
» [Shop] Cute Can Kill (It)
» Le site d'Eric Hazan
» le 13 juin 1988 Eric Tabarly disparaît en mer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODELS :: Au boulot ! :: les agences :: new madison-