AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Elle se déhanche, bouge doucement sur une musique qui maintenant enivre nos journées. Pourtant on s'en balance bien de la Valentina, de son escapade à Rome et de ses désirs de dolce vita, Elle vit dans nos crânes, avec son petit sourire mutin. It's wonderful, c'est comme ça. Depuis qu'on est gosse, on grandit à travers des spots publicitaires, des affiches aussi grandes que nos mères, fasciés brillant sur les immeubles parfois gris de Paris. On sifflote la musique de la dernière pub à la mode, inconsciemment pris dans l'engrenage, c'est qui ce type déjà ? Paolo Conte ? Si efficace. On rêve de liberté, de femmes modernes, du pantalon de Coco Chanel à la jupe asymétrique qu'on trouve dans n'importe quelle boutique de prêt-à-porter. Parce qu'il y a cette femme, dans notre dernier Vogue qui la porte tellement bien, et ce parfum, dieu ce parfum, si Hermès a l'air si sauvage, si libre, alors notre homme le sera aussi. Ce serait si beau, n'est-ce pas, d'être cet homme-là ? On les désire, férocement. Cet homme, cette femme. C'est l'histoire, d'une perfection calculée à la mèche près, la notre, la votre.


17400
14000
35100
models © 2013/14, toute copie partielle ou intégrale est prohibée, optimisé sous chrome.


aeroplane

7feetunder

Partagez | .
 

 ((L'ODEUR AMÈRE DU CAFÉ, ÈVE))

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: ((L'ODEUR AMÈRE DU CAFÉ, ÈVE))   Lun 30 Juin - 12:37

Une proposition tout à fait anodine, en somme ; quand bien même, Théodora n'était guère coutumière à ce genre de pratique. Quoique, si l'intéressée trouvait à l'observée un quelconque intérêt, elle se verrait quasiment contrainte d'en faire une de ses connaissances. Même quand elle n'était qu'une drôle de gamine, ce schéma sévissait : la populace ne lui rendait pourtant, pas vraiment. Chaussées de derbies métallisées, un brin masculine, et d'une robe toute aussi vaporeuse que courte, Théo s'installait, en vue, au Café de Flore. Rien de plus agréable qu'un tel emplacement! Autant d'esprits bohèmes, que de fines fleurs tapageuses. Les effluves du bon Paris, comme un calice. Une éphémère aux lèvres, longue et blanche, dont le filtre portait un rouge décoloré - larcin de sa bouche vermeille - elle attendait. Une chouette cliente, il fallait bien avouer. Elle s'intéressa de nouveau à la maigre transparence de son habit, se demandant s'il n'était pas un brin trop sulfureux. Distraite, elle oubliait bien vite, désormais absorbée par les merveilleux passants : détails à son œil de juge. Les tenues, elle n'en avait que faire : recherche de la personnalité allait bien au-delà. En effet, quoi de plus enviable que ce magnétisme des poupées russes ? Théodora repoussa sur le côté, sa faramineuse chevelure rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: ((L'ODEUR AMÈRE DU CAFÉ, ÈVE))   Dim 6 Juil - 21:03

un rendez-vous. un rendez-vous parmi tant d'autres. pas un rendez-vous professionnel, mais pouvait-on le qualifier d'amical? c'est ce que je me demandais, foulant les pavés des rues me menant au café de flore. théo, rousse lumineuse m'avait invité quelques jours plutôt. pourquoi aurais-je refusé? c'est une de ces femmes qui me sort de mon quotidien. pas de gala, pas de soirées ni de façades trop compliquées à arborer. rien que le naturel, oui. enfin, supposant que je sache encore l'être, naturelle, après avoir porté tant des fois un masque trop grand pour moi. mais les vieilles habitudes ne me quittent pas pour autant, une robe simple signée lanvin et des ballerines noires créées par gucci aux pieds, je me dirige vers ce café qui ne m'est plus inconnu depuis bien longtemps. le café de flore. l'odeur amère du café me chatouille les narines et mes pas se pressent un peu plus à sa vue. un sourire vient éclairer mon visage lorsque j'aperçois la chevelure flamboyante de la demoiselle. bonjouuuur! je dis, d'une voix enjouée. la contournant, je pose un bisou sur sa joue avant de m'asseoir en face d'elle. je suis en retard? je m'inquiète. oui je le suis, puisqu'elle était là avant moi. une lumière s'allume dans mon esprit, il faut toujours arriver pile à l'heure, c'est ce que l'on m'a toujours appris. je l'éteins bien vite, me disant qu'aujourd'hui, cette éducation là restera aux placards. si ce n'est pas le moment pour le faire, quand le serait-il?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: ((L'ODEUR AMÈRE DU CAFÉ, ÈVE))   Lun 7 Juil - 12:48


Ainsi tirée de ses pensées, par une voix désormais rayée des inconnues, Théodora disposa de quelques minutes pour redescendre tout à fait. Le chemin étant toujours plutôt escarpé. Ce fut d'une de ses voix rauques, comme endommagées aux éphémères brulantes, qu'elle lui répondit d'une grande simplicité, elle aussi. « Oh, coucou. » Un temps, elle s'attarda à cette robe, qu'elle devinât Lanvin, de par les lignes insipides que trop retrouvées vingt mille fois depuis la Création ; quand bien même, ce n'était guère à blâmer d'en posséder une : ce sont des inévitables inévités. Oh! Et voilà que Ève, drôlement superbe, s'inquiétait d'un quelconque retard de quelques minutes. Aux yeux de Théo, le moindre inconvénient : rien de plus agréable que cette transparente solitude au milieu d'une foule! « Juste quelques minutes, rien de grave. » Le désir d'une cigarette bien présente, la Précieuse s'accapara de son 2.55, mythique perle Chanel, et y trouva son bonheur. « J'ai beaucoup pensé, donc c'était utile, ton maigre retard. » Théodora, presque élégante dans ses gestes, porta une Marlboro Convertible à ses lèvres, tout en tendant le paquet à Ève. À vrai dire, elle n'était guère certaine qu'une mannequin à l'apparence aussi saine se laisse ainsi distraire par une comique éphémère. « On a des nouveaux arrivages dans la boutique : j'ai trouvé un jeune créateur - pas encore connu - british plutôt pas mal, tu devrais aller voir. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ((L'ODEUR AMÈRE DU CAFÉ, ÈVE))   

Revenir en haut Aller en bas
 

((L'ODEUR AMÈRE DU CAFÉ, ÈVE))

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CafézOïde
» café sans perco ?
» vos sintez l'bonne odeur ?
» Moulin à café ou moulin à graines?
» Odeur de "vieux"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODELS :: Après l'effort... :: animations :: le café de flore-