AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Elle se déhanche, bouge doucement sur une musique qui maintenant enivre nos journées. Pourtant on s'en balance bien de la Valentina, de son escapade à Rome et de ses désirs de dolce vita, Elle vit dans nos crânes, avec son petit sourire mutin. It's wonderful, c'est comme ça. Depuis qu'on est gosse, on grandit à travers des spots publicitaires, des affiches aussi grandes que nos mères, fasciés brillant sur les immeubles parfois gris de Paris. On sifflote la musique de la dernière pub à la mode, inconsciemment pris dans l'engrenage, c'est qui ce type déjà ? Paolo Conte ? Si efficace. On rêve de liberté, de femmes modernes, du pantalon de Coco Chanel à la jupe asymétrique qu'on trouve dans n'importe quelle boutique de prêt-à-porter. Parce qu'il y a cette femme, dans notre dernier Vogue qui la porte tellement bien, et ce parfum, dieu ce parfum, si Hermès a l'air si sauvage, si libre, alors notre homme le sera aussi. Ce serait si beau, n'est-ce pas, d'être cet homme-là ? On les désire, férocement. Cet homme, cette femme. C'est l'histoire, d'une perfection calculée à la mèche près, la notre, la votre.


17400
14000
35100
models © 2013/14, toute copie partielle ou intégrale est prohibée, optimisé sous chrome.


aeroplane

7feetunder

Partagez | .
 

 (serra) la perfection.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: (serra) la perfection.   Jeu 10 Juil - 11:30


la perfection
ma muse, celle que je n'oublierais jamais.
L'inspiration n'était jamais une chose facile. Il fallait se concentrer, se vider la tête, mais avec les problèmes d'argent, les problèmes familiaux et tout ce qui s'en suivait qui semblaient s'accumuler pour mieux l’acculer, il ne pouvait simplement pas créer. C'est pourquoi il lui sembla nécessaire de sortir un moment, et rien de mieux que le marais pour trouver des nouvelles idées. En moins de temps qu'il ne lui avait fallu pour trouver ses idées, il se retrouva en bas de son immeuble, bénissant le ciel qu'il ne pleuve pas en ce jour. Avec maintenant une année passée à Paris, il avait finit par trouver les coins sympas, ceux qui méritaient qu'on se souvienne, mais surtout ceux qu'il fallait absolument éviter. Il avait eu du mal à s'habituer aussi, sa belle Irlande était bien différente de la France, mais différent ne voulait pas forcément dire moins bien. Ses mains rentrées dans ses poches, il parcourait les rues d'un pas rapide jusqu'à atteindre l'endroit tant désiré où il pourrait ralentir le pas. Il flâna alors un moment, observant les vitrines sans jamais entrer dans un magasin de peur de ressortir avec des sachets plein. Et puis soudain, quelque chose attira son œil. Il pencha la tête sur le côté, ne quittant pas des yeux ce que les inconnus autour de lui auraient dit le sol. Mais c'était autre chose qui captait son attention : c'était une paire de chaussure. Qu'il connaissait très bien pour l'avoir lui-même créer. Mais... qui les avait obtenu. Il leva les yeux, doucement, observant les longues jambes, les belles fesses, la taille ultra-fine et les longs cheveux. C'était sa muse. Et même de dos il parvenait à la reconnaître.
Revenir en haut Aller en bas
 

(serra) la perfection.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la perfection n'existe pas sur Terre ... parfois je me demande d'où je viens. (+) priam.
» PETIT SOUCIS AVEC LE FDT STUDIO FIX FLUID (sujet clos)
» Primed for Perfection
» PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES
» Proposition de dégustation : Samuel Gawith Perfection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODELS :: Après l'effort... :: balade :: le marais-