AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Elle se déhanche, bouge doucement sur une musique qui maintenant enivre nos journées. Pourtant on s'en balance bien de la Valentina, de son escapade à Rome et de ses désirs de dolce vita, Elle vit dans nos crânes, avec son petit sourire mutin. It's wonderful, c'est comme ça. Depuis qu'on est gosse, on grandit à travers des spots publicitaires, des affiches aussi grandes que nos mères, fasciés brillant sur les immeubles parfois gris de Paris. On sifflote la musique de la dernière pub à la mode, inconsciemment pris dans l'engrenage, c'est qui ce type déjà ? Paolo Conte ? Si efficace. On rêve de liberté, de femmes modernes, du pantalon de Coco Chanel à la jupe asymétrique qu'on trouve dans n'importe quelle boutique de prêt-à-porter. Parce qu'il y a cette femme, dans notre dernier Vogue qui la porte tellement bien, et ce parfum, dieu ce parfum, si Hermès a l'air si sauvage, si libre, alors notre homme le sera aussi. Ce serait si beau, n'est-ce pas, d'être cet homme-là ? On les désire, férocement. Cet homme, cette femme. C'est l'histoire, d'une perfection calculée à la mèche près, la notre, la votre.


17400
14000
35100
models © 2013/14, toute copie partielle ou intégrale est prohibée, optimisé sous chrome.


aeroplane

7feetunder
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | .
 

 that heart is so cold ft sara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: that heart is so cold ft sara   Mar 24 Juin - 20:49

don't fuck with my love
that heart is so cold
Pourquoi elle lui parle de ses fréquentations ? C'est quoi son problème à Sara, elles devaient passer une bonne soirée mais au lieu de ça la métisse préfère lui donner une leçon. Franny se vexe bien entendu, parce qu'elle passe son temps à la protéger auprès de ses amies que Sara insulte d'hypocrite. Peut être qu'elle devrait arrêter de la défendre enfin de compte, elle qui a la critique si facile sur ses fréquentations ou encore sur la façon dont elle fait la fête à outrance. Toujours une bonne parole, toujours une leçon de conduite à lui offrir. Frances lâche un soupire méprisant avant d'enfiler sa veste. « Je crois que je vais me passer de ta mauvaise humeur ce soir. Fermes la porte derrière toi. » Elle lui lâche en quittant sa chambre d’hôtel pochette à la main. Ça l’empêchera pas de passer une bonne soirée. Peut être qu'au début elle va faire la mauvaise tête mais une fois que l'alcool aura réchauffer son sang elle en oubliera même le nom de cette amie moralisatrice. Daisy et Amara la juge clairement, mais au moins elles le font en silence. Elle rejoins donc la blonde et la rouquine déjà au bar prête à rendre cette soirée mémorable. Comme toujours Frances regarde les tenues de ses comparses, elle est la plus belle bien entendue mais les deux demoiselles sont pour une fois plutôt bien sapé. Elle se claque la bise, se font des compliments entre dans le bar bondé. Elle ne peut s'enlever de la tête les mots de Sara et n'arrête pas de voir l’hypocrisie de ses deux jeunes femmes. Mais après tout elle n'est pas mieux, elle en fait autant alors pourquoi en faire toute une histoire ? Bientôt ses sens s'étiole pour laisser place à une brume alcoolisé, dès lors l'hypocrisie n'a plus d'importance, les mots de Sara non plus. Il n'y a que le blondinet là bas et ses copains qui l'intéresse. Elle se veut aguicheuse, passe une main maladroite dans ses cheveux, glousse et fait des clins d'oeil à outrance. Elle n'est pas en état de dragué comme elle le fait habituellement, mais heureusement son physique fait tout pour elle. Comme souvent la liane blonde et la petite rouquine s'éclipse lorsque la brune est fortement éméché. Une véritable amie ne l'aurait pas laissé dans un état pareil, seule dans un bar rempli d'hommes qui n'attendent que ça. Peut importe, elle à l'habitude et n'a pas peur. Elle le cherche aussi. Le groupe de garçon vient la rejoindre rapidement. Ça discute pas vraiment longtemps, rapidement c'est une main qu'elle s’immiscer sur sa cuisse. Elle allume mais n'est clairement pas d'humeur pour aller plus loin que ça, alors elle vire cette main curieuse. Titubante elle arrive difficilement à se défaire de ces mains perverses. Le blondinet la suit alors qu'elle quitte le bar dégainant son téléphone dans le but d'appeler Sara. Parce qu'elle avait raison après tout. Cette main pervers glisse sur le galbe de ses fesses. « Lâche moi. » Elle lui lance en même temps qu'un regard noire et un coup de coude dans les côtes. « Salope. » Il l'insulte, elle hausse les épaules. C'est pas important. « Sara. » Elle lâche les yeux largement ouverts et la bouche en cœur. La surprise se lit sur son visage alors que la demoiselle est là entrain de l'attendre. Leur dispute est loin pour elle, aussi loin que le gars qui s'est barré après l'avoir insulté. « Sara. » Elle répète de sa voix d'ivrogne, la prenant dans ses bras. « Pourquoi t'es pas venue ce soir ? Hein ?... » Elle commence en cherchant on téléphone dans sa pochette alors qu'il se trouve déjà dans sa main droite. « Ah t'es là. Le coquin. » Un rire s'échappe de ses lèvres. « Tu m'as manqué tu sais. » Elle hoche la tête à la positive, piochant son rouge à lèvre dans sa pochette, elle dévisse le bouchon et refait son rouge comme une pro malgré son état d’ébriété avancé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: that heart is so cold ft sara   Mer 25 Juin - 8:43

Je ne peux pas m'empêcher une réflexion concernant ses deux fausses amies. Je me demande pourquoi une telle hypocrisie ne dérange pas Franny, je ne sais pas, ce monde de faux-semblant me dépasse. Le pire étant que Franny a conscience du manque de sincérité de ses deux filles, mais elle continue, apparemment, elle aime être juste entourée. C'est triste non ? En tout cas, il semblerait que j'ai vexé mademoiselle. Assise sur son lit, jambes bronzées mise en valeur par un short de Franny, croisées, je l'observe avec une certaine attention. Oui, je confirme, elle boude. Elle m'annonce de fermer sa chambre en sous entendant qu'on passera notre soirée chacune de notre côté, je crois que c'est effectivement mieux ainsi, oui. « Oui Votre Altesse » je balance en roulant des yeux tandis que madame nous fait une sortie de diva, non mais je vous jure. Je lui laisse une dizaine de secondes de marge avant de me lever à mon tour et de quitter la pièce sans oublier de la fermer. Je sors mon iphone de la poche de mon blouson de cuir pour appeler Fantin, ce n'est pas parce que madame l'a décidé que je vais passer la soirée toute seule. Je vais un bar non loin du sien, je connais quand même ses habitudes. Lorsque je me rends compte de l'heure avancée, je me préoccupe quand même de son sort, il faut bien que je la ramène, quand même. Je finis par m'impatienter, elle fout quoi encore. Evidemment, je la vois sortir avec un mec, pour ne pas changer quoi. Je suis prête à intervenir mais elle envoie bouler le gars qui j'imagine est un peu déçu. J'avance de quelques pas pour aller à sa rencontre. Rien qu'à sa démarche je peux évaluer ce qu'elle a pris ce soir; alcool fort. « Franny » je réponds alors quand je la réceptionne, ouais, elle sent un peu l'alcool, comme à son habitude en fait. Pourquoi je ne suis pas venue ce soir ? Ça m'arrache un sourire moqueur. « Parce que j'étais pas assez "in" ce soir » je souffle alors tandis qu'elle cherche son téléphone. « Tu m'impressionnes toujours » je ne peux pas m'empêcher de lui dire en roulant des yeux en la regardant se mettre du rouge à lèvres. Déjà, moi, sobre, je suis incapable de faire cela, merci les maquilleurs, alors imaginez alcoolisée, ça serait une catastrophe. Je lui ai manqué. « Je sais, tu dis ça à chaque fois que tu as pris deux verres ! » je balance en plaquant un bisou sur l'une de ses tempes. « Où sont tes deux sous-fifres ? » je lui demande alors en cherchant des yeux les deux brindilles qui généralement l'accompagnent. Disparues. Pour dire, ça ne m'étonne pas vraiment en fait. Tic et Tac se sont barrées, tant mieux, elles servent jamais à rien. « Bon, je te ramène ? » je lui demande alors sans trop lui laisser le choix avant de lui prendre la main pour la tirer avec moi, en douceur, bien évidemment. N'oublions pas que Franny est une princesse, hein !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: that heart is so cold ft sara   Mer 25 Juin - 11:29

Cette dispute était franchement idiote, Franny savait bien que Sara n'avait pas tord mais ça lui avait pas plu alors forcément elle avait fait sa mauvaise tête et même si elles avaient prévu de passer la soirée ensemble et bien finalement ça n'allait pas être le cas. Non clairement la brune ne voulait pas passer une mauvaise soirée à cause d'une querelle futile qui allait certainement l'empêcher de finir la nuit dans les bras d'un homme. Mais le mal était fait, même l'alcool n'avait pas su la mettre d'humeur grivoise. Pourtant elle avait l'occasion de finir la nuit avec ce porc ou même avec ses autres potes. Pourquoi pas tous en même temps ? Mais non elle s'y refuse l'envoyant baladé, se laissant insulter de salope par la suite. Ce n'est pas si important et puis ce n'est pas la première fois qu'elle entend ce genre d'insulte sortir violemment de la bouche d'un homme qu'elle a fréquenté collé serré sur la piste de danse. Elle ne va pas se vexer pour si peu, même si bon un peu plus tôt dans la soirée elle a joué aux princesse susceptible avec son amie qu'elle reconnaît dans la pénombre de la rue. « Franny »  Répond la métisse à l'apostrophe de la texane. Elle se demande alors pourquoi elle n'a pas passé la soirée avec elle ? C'est étrange, elle avait envie de passer la soirée avec Sara, qui d'ailleurs porte l'un de ses shorts. C'est étrange non ? Elle lui demande sans trop de détour où est-ce qu'elle était ? Peut être avait-elle un rendez-vous ? « Parce que j'étais pas assez "in" ce soir »  Ah ? C'est vrai que ça lui arrive de faire des fashion faux pas … alors ce n'est pas si étonnant. Mais maintenant qu'elle y repense elle a l'impression d'être un peu à d'ivrogne de cette soirée passée chacune de leur coté. Ça ne l'inquiète pas plus que ça à cet instant, non elle préfère se concentré pour refaire son rouge à lèvre comme une pro malgré son statut d'ivrogne ce soir, comme beaucoup de soirs. « Tu m'impressionnes toujours » L'américaine bombe le torse fière de sa prouesse digne de la nana superficiel qu'elle est. « Je t’apprendrais. » Elle lui à manqué oui vraiment, elle aurait passé une soirée certainement plus agréable et certainement aurait été plus raisonnable au contacte de la métisse.  « Je sais, tu dis ça à chaque fois que tu as pris deux verres ! » Deux ? Elle est gentille là, ce serait plutôt cinq le chiffre qui se rapprocherait de la réalité. Et comme toujours elle n'a rien dépensé, même son premier verre lui fut offert par le barman lui-même. « Je dois te le dire souvent alors. » Elle ricane comme une idiote, même si la situation est assez triste en réalité. Elle passe ses soirées à s'alcooliser et si Sara n'avait pas été là elle serait certainement aller retrouver le type qu'elle a rejeté ce disant que ses bras de pervers seraient tout de même plus agréable que la froideur de son lit d’hôtel. Ivrogne aux mœurs légères. « Où sont tes deux sous-fifres ? » Elle regarde derrière elle, parce qu'elles sont toujours là à jouer les ombres mais pas cette fois. « Je sais pas, ailleurs... » Elle lui répond dans un rire stupide. « Je crois qu'elles se sont barré au bout du 4ème verre. » Un haussement d'épaule plus tard elle en oublie rapidement les deux nanas qui sont soit disant ses amies fidèles. « Bon, je te ramène ? » Elle a pas vraiment le choix la voilà déjà embarqué par Sara. « Tu veux pas plutôt aller boire un dernier verre ? Je t'invite... » Enfin elle va plutôt obligé un mec à leur offrir deux verres c'est comme ça qu'elle paye des verres à ses copines. « Je suis vraiment désolée Sara, t'avais raison tu sais... je sais que t'as raison et tu sais que je savais que t'avais raison... » Excuses embrumé par les effluves de l'alcool qui s’imbibe dans son foie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: that heart is so cold ft sara   

Revenir en haut Aller en bas
 

that heart is so cold ft sara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» bàrbie ♦ total eclipse of the heart.
» cold play
» Cold case
» (F) Daniela d'Allonville || 38 ans || L.A Habitant || Sara Ramírez ou Charisma Carpenter
» Sara, un nouveau départ!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODELS :: Après l'effort... :: le reste de paris-