AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Elle se déhanche, bouge doucement sur une musique qui maintenant enivre nos journées. Pourtant on s'en balance bien de la Valentina, de son escapade à Rome et de ses désirs de dolce vita, Elle vit dans nos crânes, avec son petit sourire mutin. It's wonderful, c'est comme ça. Depuis qu'on est gosse, on grandit à travers des spots publicitaires, des affiches aussi grandes que nos mères, fasciés brillant sur les immeubles parfois gris de Paris. On sifflote la musique de la dernière pub à la mode, inconsciemment pris dans l'engrenage, c'est qui ce type déjà ? Paolo Conte ? Si efficace. On rêve de liberté, de femmes modernes, du pantalon de Coco Chanel à la jupe asymétrique qu'on trouve dans n'importe quelle boutique de prêt-à-porter. Parce qu'il y a cette femme, dans notre dernier Vogue qui la porte tellement bien, et ce parfum, dieu ce parfum, si Hermès a l'air si sauvage, si libre, alors notre homme le sera aussi. Ce serait si beau, n'est-ce pas, d'être cet homme-là ? On les désire, férocement. Cet homme, cette femme. C'est l'histoire, d'une perfection calculée à la mèche près, la notre, la votre.


17400
14000
35100
models © 2013/14, toute copie partielle ou intégrale est prohibée, optimisé sous chrome.


aeroplane

7feetunder

Partagez | .
 

 shades of cool.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: shades of cool.   Mar 24 Juin - 14:02

shades of cool.
─ jozua, lawrence ─


Chercher Lawrence, dans cette foule de zigues nettement alcoolisés, ça revenait à chercher le seul type qui avait l'air de vraiment se demander ce qu'il foutait là. Il faut dire que ce soir, ses projets avaient reposé sur une parfaite improvisation, si bien qu'il y a encore une heure, il n'avait pas été certain de savoir ce qu'il comptait faire de sa peau. Pourtant à cet instant il se trouvait là, accoudé à ce semblant de bar, à zyeuter envieusement ces groupes d'amis qui riaient fort et qui eux semblaient totalement à leur place. C'était un peu l'histoire de sa vie, en fait, de se demander s'il était au bon endroit, à celui qui était fait pour lui, qui lui correspondait. Longtemps il s'était demandé s'il y en avait seulement un qui lui était tout bonnement destiné, et lors de soirées comme celles-ci ce genre d'interrogations jouaient les échos dans sa caboche. Et tandis qu'il regrettait d'avoir fait confiance aux talents discutables d'un barman pas plus convaincant que le DJ qui enchainait des vieux tubes dont on avait plus ou moins oublié l'existence, voilà que son regard trouva dans cet espace encombré une présence aussi étonnante que bienvenue. Alors il marcha jusqu'à cette banquette qu'occupait un ami qui n'aurait certainement pas pu mieux tomber et se posa, leur épargnant des banalités bien trop sentencieuses pour des types comme eux. « Tu sais que t'as touché le fond quand tu préfères sortir un billet pour te faire inviter à l'anniversaire d'un gars que t'as jamais vu de ta vie plutôt que de t'entourer de mannequins à la soirée organisée par ta boîte » lui adressa-t-il alors simplement, un sourire narquois accroché aux lèvres. Quand il employait ce ton-là, c'est qu'il se moquait un peu de lui-même, et ça Jozua le savait, parce que s'il se permettait quelques fois de rire de la situation du britannique, il n'en était certainement pas moins au courant que ce dernier savait aussi très bien rire de lui-même. « Tu les connais ? » C'était bien la première question qui avait pu lui traverser l'esprit au moment où il l'avait vu assis, dans son coin, sans trop savoir si comme lui il avait simplement paré à une soirée cruellement ennuyeuse ou s'il avait une très bonne raison de se trouver là. « Relax, je te jugerai pas si tu me dis que tu fréquentes ces ploucs. » Qu'on l'excuse d'avoir une si basse opinion de ceux qui dépensent plus d'argent pour un traiteur manifestement adepte de l'adage 'plus tu payes, moins tu manges' que pour une ambiance digne de ce nom, mais quitte à squatter une soirée, c'est vrai qu'il aurait aimé entendre autre chose qu'un Jimmy Sommerville qui lui non plus n'avait initialement pas grand chose à faire là.
Revenir en haut Aller en bas
 

shades of cool.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) SHADES OF COOL ✝ JENNA-LOUISE COLEMAN
» MAC Illustrated + Electric Cool Eyeshadows + Haute and Naughty 2 black
» Mariage "cool"
» Baba cool
» Howcool.com

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODELS :: Après l'effort... :: animations :: Les Quatre Vents-