AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Elle se déhanche, bouge doucement sur une musique qui maintenant enivre nos journées. Pourtant on s'en balance bien de la Valentina, de son escapade à Rome et de ses désirs de dolce vita, Elle vit dans nos crânes, avec son petit sourire mutin. It's wonderful, c'est comme ça. Depuis qu'on est gosse, on grandit à travers des spots publicitaires, des affiches aussi grandes que nos mères, fasciés brillant sur les immeubles parfois gris de Paris. On sifflote la musique de la dernière pub à la mode, inconsciemment pris dans l'engrenage, c'est qui ce type déjà ? Paolo Conte ? Si efficace. On rêve de liberté, de femmes modernes, du pantalon de Coco Chanel à la jupe asymétrique qu'on trouve dans n'importe quelle boutique de prêt-à-porter. Parce qu'il y a cette femme, dans notre dernier Vogue qui la porte tellement bien, et ce parfum, dieu ce parfum, si Hermès a l'air si sauvage, si libre, alors notre homme le sera aussi. Ce serait si beau, n'est-ce pas, d'être cet homme-là ? On les désire, férocement. Cet homme, cette femme. C'est l'histoire, d'une perfection calculée à la mèche près, la notre, la votre.


17400
14000
35100
models © 2013/14, toute copie partielle ou intégrale est prohibée, optimisé sous chrome.


aeroplane

7feetunder

Partagez | .
 

 the blender challenge (cpippa channel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pippa Cooper
avatar



Avatar : kristina bazan.
Crédits : loulou ❤.
Messages : 1689
Nationalité : anglaise.
Réputation : 1481

MessageSujet: the blender challenge (cpippa channel)   Lun 23 Juin - 11:07

FT. ARTEMIS
« t'es prêt ? » que je demande à Artemis, alors que mon doigt est déjà posé sur le bouton play de la caméra. « un, deux, trois. » paf, play. ça tourne ! « saluuuut ! c'est Pippa et aujourd'hui, j'suis accompagnée d'Artemis pour le blender challenge ! » et j'me marre déjà, évidemment. j'ai déjà vu des vidéos du blender channel et autant dire que c'est énormément drôle. et ça semble énormément dégueulasse aussi, ceci étant. je continue. « alors pour ceux qui ne connaissent pas, on a ici dix ingrédients, cinq bons, et cinq qui n'ont franchement rien à faire dans un smoothie parce que... voilà. » donc j'présente les trucs, quoi. « alors, dans les trucs bons... on a des fruits rouges décongelés, donc des mûres, des fraises, des cerises et des framboises. miam. une pomme, du melon, de la glace au chocolat et des oreos. » et maintenant, les trucs pour lesquels on va souffrir encore plus... c'est parti. « mais c'est pas tout. nous avons aussi de la sardine crue, du brie bien français qui coule un peu, du piment d’Espelette, de l'huile d'olive extra vierge et de la tequila, avec le sel et le citron qui vont avec. » et j'commence déjà à éclater de rire. « j'le sens tellement mal Arte ! » j'm'appuie sur son épaule, j'me marre tellement déjà, et j'ai tellement peur. « ... on va... on va devoir... mondieu, pardonnez-moi, fou rire ! on va devoir faire des smoothies en tirant au sort chacun à notre tour un ingrédient. donc autant dire qu'on risque de souffrir aussi bien l'un que l'autre. » j'regarde Artemis, j'me retiens de rire. « c'est parti ? choisi le premier papier ! » j'lui tends le chapeau, et j'guette la réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   Lun 23 Juin - 16:42

« t'es prêt ? » La main d'Artemis s'arrête en plein vol au dessus des mûres alors qu'il avale d'un air coupable la dernière poignée, essuyant rapidement du bout du pouce la trace de jus au coin de ses lèvres avant de lancer un « Hell yeah. » enthousiaste. Peut-être que s'il avait prêté plus attention au tag sur youtube, il aurait été bien moins enthousiaste que ça ou peut-être encore plus, qui sait avec lui. Casquette vissée à l'envers sur la tête, il adresse un sourire lumineux à la caméra, faisant signe de la main au moment opportun « Hey guys. » glissant un bras autour des épaules de Pippa pour une étreinte rapide avant de la relâcher pour regarder les différents ingrédients puisque c'est la première fois qu'il les découvre, ayant laissé tout le planning à Pippa. A l'annonce des fruits, Artemis se frotte les mains, puis lorsque sa colocataire annonce la seconde partie des ingrédients, il secoue simplement la tête, montrant simplement qu'il a prévu le coup si jamais l'un d'eux ne parvenait pas jusqu'aux toilettes à temps. Lorsqu'elle dit qu'elle le sent mal, Artemis mime une moue dégoûtée, lançant « Ça peut pas être pire que le dernier plat d'Eve, hein. » avant d'écarquiller les yeux, semblant réaliser qu'il vient de chercher une demoiselle qui a accès à toutes ses affaires « Non, non, Eve, je rigole hein, si tu regardes, je rigole, tu sais que j'adoooore ta cuisine. » puis il se tourne vers Pippa, l'air de dire, par pitié fais-moi taire alors qu'elle s'appuie contre lui avant d'enchainer, le haut du corps secoué par le rire.
« ... on va... on va devoir... mondieu, pardonnez-moi, fou rire ! on va devoir faire des smoothies en tirant au sort chacun à notre tour un ingrédient. donc autant dire qu'on risque de souffrir aussi bien l'un que l'autre. c'est parti ? choisi le premier papier ! »
Plaquant sa main contre ses yeux, il glisse sa main dans le chapeau, remue un peu les papiers et finit par un piocher un. Le sourire qui glisse sur ses lèvres trahit son soulagement une fois l'ingrédient lu et il l'agite en direction de la caméra, faisant une légère danse de la victoire. « Ay! Tequila ! » Attirant à lui la bouteille, il la dévisse, en verse une petite rasade dans son blender avant d'y ajouter une poignée de sel puis coupe le citron en quartier avant d'en presser un au dessus du blender, puis une fois sa tâche remplie, il se sert lui même un shooter de tequila paf qu'il avale d'un trait.
« Pour info, je tiens absolument pas l'alcool et la demoiselle ici présent le sait pertinemment alors il y a de fortes chances pour que Pippa cherche à abuser de moi avant la fin de la journée. Enfin en tout cas, j'ai bon espoir, souhaitez moi bonne chance. »
Finissant sa tirade par un clin d'oeil, il tient à son tour le chapeau à Pippa, une lueur intriguée dans les yeux, chantonnant joyeusement, un brin sadique : « A ton touuur. » Un ingrédient de passé, plus que quatre.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Cooper
avatar



Avatar : kristina bazan.
Crédits : loulou ❤.
Messages : 1689
Nationalité : anglaise.
Réputation : 1481

MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   Lun 23 Juin - 20:22

« Ça peut pas être pire que le dernier plat d'Eve, hein. » allez, ça commence. j'éclate de rire, la pauvre Eve, elle prend cher didon. et puis il capte ce qu'il vient de dire, je crois, alors il regrette déjà. « Non, non, Eve, je rigole hein, si tu regardes, je rigole, tu sais que j'adoooore ta cuisine. », qu'il balance. et moi j'rigole toujours autant alors qu'il me regarde avec un air bizarre. « fais attention, elle peut t'empoisonner, j'espère que t'en es conscient. et compte pas sur moi pour supprimer cette scène de la vidéo ! mes abonnés auront tout. », j'rigole, mondieu que je rigole. et puis j'regarde la caméra, « j'essaierai quand même de pas vous montrer trop de vomi si jamais y'en a... », c'que j'suis adorable sur ce coup quand même ! et puis évidemment, la suite n'est pas mieux, j'me marre déjà tellement que je sais pas comment j'vais faire pour tenir jusqu'à la fin de la vidéo sans mourir à cause de la respiration que je perds déjà un peu.

et là, on commence. enfin, Arte commence, moi j'regarde en me disant que j'aurai une chance de moins de tomber sur un truc cool, peut-être. et puis paf, tequila ! ça tombe bien, entre lui et moi, je crois qu'il tient encore moins bien l'alcool que moi. et pourtant, je suis pas non plus une référence, mais disons que j'arrive quand même à passer une soirée alcoolisée sans vomir mes tripes. j'ai simplement besoin d'espacer un petit peu les verres ! il met de la tequila dans son blender, sans doute déjà trop. s'il le vomi pas son truc, j'sais pas comment il va faire. et puis il se sert ensuite un shot, normal. « oh oui, j'adore abuser de toi quand t'es bourré... t'es tellement sexy... rrrrr! » que je dis, en lançant ma main vers lui, toutes "griffes" dehors, j'essaie d'être féline mais j'suis pas sûre que ça marche tant que ça. j'pense que j'vais faire rire plus qu'autre chose. bon ceci dit, c'est le but. « bonbonbon. on y va. » je pioche dans le chapeau, et tombe sur... le brie. moi qui suis fan de fromage (oui, limite j'suis venue en France pour ça), j'aime bien l'idée, seulement dans le smoothie, ça va être juste dégueulasse et j'le sais très bien. « c'est le briiiie. mondieu j'sens déjà le goût dégueulasse de mon smoothie dans ma bouche. » je prends le brie, en coupe un gros morceau pour le mettre dans mon blender et en coupe un autre morceau qui vient se loger dans ma bouche. « c'est bon cette connerie. », que je dis, la bouche pleine. trop glamour la Pippa, ouioui. j'suis bloggeuse mode, tout va bien. « j'pense que n'importe quel mec qui aurait pu flasher sur moi avant ça est définitivement dégouté. tu crois pas ? tu m'aimes toujours ? », je dis, toujours la bouche pleine. et puis j'repousse sa main avec le chapeau pour qu'il choisisse un nouveau truc. « allez, avance ton smoothie un peu ! fais pas déjà de coma éthylique s'il te plait ! »

_________________

WORKING CLASS HERO
As soon as your born they make you feel small by giving you no time instead of it all. Till the pain is so big you feel nothing at all. They hate you if you're clever and despise a fool, Till you're so fucking crazy you can't follow their rules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   Lun 23 Juin - 21:54

« fais attention, elle peut t'empoisonner, j'espère que t'en es conscient. et compte pas sur moi pour supprimer cette scène de la vidéo ! mes abonnés auront tout. » ugh, artemis laisse tomber sa tête entre ses mains, cachant sa grimace face à la gaffe énorme qu'il vient de faire, avant de jeter un coup d'oeil de biais à sa colocataire, « je suis un homme mort, pas vrai? », il secoue la tête, retire sa casquette pour passer sa main dans ses cheveux avant de la remettre puis la nature reprend ses droits alors que pippa lance, « j'essaierai quand même de pas vous montrer trop de vomi si jamais y'en a... », et artemis rit à son tour, avant de pointer du pouce la demoiselle, « moi j'compte pas vomir en tout cas. d'ailleurs, on a qu'à faire un pari histoire de pimenter les choses... celui ou celle qui vomit... mhm... attends, faut qu'on rende ça vraiment intéressant, une idée? » lorsque pippa se met à prendre un air félin, artemis rit tellement qu'il en tombe presque par terre, « oh oui, hein, chaque soirée, elle profite de moi pour faire comme si de rien n'était le lendemain, c'est terrible. », qu'il rajoute, les lèvres pincées pour ne pas rire. « bonbonbon. on y va. » suspense, artemis retient son souffle et fait une moue dégoûtée en voyant qu'elle doit rajouter du fromage. lui n'est pas aussi fromage qu'elle mais dans un smoothie? ewww. c'est limite une invitation à vomir ça. « et puis imagine, tu vas avoir une haleine à tomber, chérie. » puis il la regarde faire, agir en grosse dégueulasse, semblant oublier toutes les bonnes manières anglaises pour se mettre à la française et un doux sourire gagne ses lèvres alors qu'il pousse légèrement son épaule, « mhm, sexy, j'sais pas comment j'fais pour me retenir de pas sauter sur toi, j'crois que je mérite une médaille à ce stade quand tu tentes de me séduire comme ça. et évidemment que je t'aime toujours. dans le fromage comme dans l'adversité, jusqu'à ce que le smoothie nous sépare. », comprenant que c'est son tour, artemis pioche un nouveau ingrédient, le coeur au bord des lèvres avant d'éclater d'un rire réjoui, fistpumping l'air. « MELON! et puis genre j'ai déjà fait un coma éthylique, même pas vrai. je me suis juste trompé de lit, c'est tout, ça peut arriver à tout l'monde. », il s'applique à couper trois bonnes et grosses tranches, retirant les pépins et la peau avant de laisser tomber les tranches dans le blender puis il en recoupe un peu qu'il propose à pippa avant de se servir lui, glissant avec délice le morceau de melon entre ses lèvres. « mhm, trop bon. » il se lèche les lèvres et donne ensuite un petit coup dans le chapeau pour signifier à pippa que c'est son tour. « allez, te défile pas maintenant cooper. » , non il n'a pas de sourire goguenard aux lèvres, c'est faux.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Cooper
avatar



Avatar : kristina bazan.
Crédits : loulou ❤.
Messages : 1689
Nationalité : anglaise.
Réputation : 1481

MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   Lun 23 Juin - 22:23

s'il est un homme mort ? je crois que c'est effectivement le cas. « désolée, je prierai pour toi. histoire que t'ailles au paradis, tu vois. Dieu aura peut-être pitié de toi... ou d'Eve, et là, ce serait fichu pour toi. » j'sais pas pourquoi j'dis ça, j'crois même pas en Dieu moi, j'ai aucune attaches religieuses, même si j'suis baptisée. mais j'l'ai pas choisi alors j'estime que c'est comme si y'avait rien du tout. et puis ça parle de vomi. « moi j'compte pas vomir en tout cas. d'ailleurs, on a qu'à faire un pari histoire de pimenter les choses... celui ou celle qui vomit... mhm... attends, faut qu'on rende ça vraiment intéressant, une idée? », je hausse les épaules. aucune idée de défi ne me vient. pas de trucs vraiment intéressant en tous cas. « prends un truc qui te fera plaisir si tu gagnes, j'suis pas sûre que mon estomac résiste à une attaque de smoothie dégueulasse, pour dire vrai ! », le bonheur de le rendre heureux, si c'est pas beau. et puis j'ai eu raison de dire que j'allais sans doute pas tenir, puisque je viens de tomber sur le brie et que c'est clairement pas cool dans un smoothie. c'est même l'horreur en fait. qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça, c'est le karma ? « et puis imagine, tu vas avoir une haleine à tomber, chérie. », j'me râcle la gorge, avant de balancer : « j'suis pas sûre que la tienne, d'haleine, sera mieux monsieur Tequila paf. » et puis je commence à manger mon bout de brie, en le gratifiant d'un « eh, j'ai comme une envie de te rouler une pelle là, tu veux pas ? j'réaliserai ton rêve... allez... », dieu c'que je m'amuse. je rigole encore, cette vidéo est définitivement du grand n'importe quoi. alors qu'on a à peine commencé, c'est le pire, je crois. et puis il me dit que j'suis sexy, en plus. « oh mais saute-moi dessus, tu sais que j'attends que ça... » et puis j'éclate de rire lorsque j’entends sa dernière phrase, c'est juste énorme. « ameeeeen. », que j'ose ajouter quelques centièmes de secondes plus tard.

quelques secondes plus tard, je fais la grimace. il a le melon, il a que des trucs assez bon ensemble jusqu'à maintenant, quand moi j'ai du brie, chose qui ne se mariera jamais avec quoi que ce soit que je puisse mettre avec. et puis en l'annonçant, il enchaîne sur un coma éthylique qu'il n'a jamais fait. « oui, bah j'm'attendais pas à te voir dans mon lit au petit matin, et encore moins tout nu... », doux souvenir. ce fut drôle sur le moment, elle avait crié, il avait crié, moment de panique totale. il était tombé du lit aussi, c'était drôle. trèèèès drôle avec le recul. j'le laisse couper son truc, il en coupe même des bouts pour moi, trop attentionné. « oh merci ! » que je dis, en prenant l'un des bouts de melon pour le porter à ma bouche. et puis faut pas que j'me défile, il dit. « genre c'est mon genre. », cette phrase est epic d'ailleurs, mais j'm'en rends compte qu'après. je tire un papier, j'regarde les yeux plissés, attendant pour ma sentence. « .... l'huile extra vierge...... j'ai envie de mourir... » et puis j'me tourne vers Artemis, en posant un doigt sur son torse, « j'te soupçonne de tricher ! » oui oui, c'est vrai. et puis j'finis par prendre la bouteille d'huile, d'ailleurs j'm'en fous pleins les doigts, comme à chaque fois qu'on touche une bouteille d'huile, finalement. une, deux, trois cuillères. c'est le deal. heureusement que je suis pas mannequin, mon agent aurait fait une attaque cardiaque devant cette vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   Lun 23 Juin - 23:04

« boh, foutu pour foutu, hein. » pas d'idée géniale, non plus hein. tant pis, il pourrait bien lui dire qu'elle devient son escla- hey. « raincheck. au prochain event, tu viens avec moi, je te dirais à ce moment là. », il glisse, une lueur de malice dans les yeux, lui tendant la main pour checker. bien sûr, pippa n'allait pas s'allonger tranquillement et elle rétorque « j'suis pas sûre que la tienne, d'haleine, sera mieux monsieur Tequila paf. » suivi aussitôt par eh, j'ai comme une envie de te rouler une pelle là, tu veux pas ? j'réaliserai ton rêve... allez... », ça le fait rire, évidemment mais il enchaine et elle aussi « oh mais saute-moi dessus, tu sais que j'attends que ça... », ni une, ni deux, il attend qu'elle ait fini d'avaler et il se jette en effet sur elle, tient fermement son menton pour ne pas qu'elle s'échappe et plaque un gros gros baiser, bien baveux sur sa joue, « as you wish. », suivi d'un clin d'oeil et puis il recule aussitôt, afin d'éviter le coup qui est sûr de venir et puis entre temps il pioche et il la voit grimacer, ce qui le fait rire un peu plus parce que oui, il a jusqu'à présent eu beaucoup de chance et même si tequila + melon, c'est pas quelque chose qu'il a jamais essayé, il s'en sort mieux, bien mieux que pippa et c'est toujours ça de gagné. bien sûr, lorsqu'il parle de n'avoir jamais fait de coma éthylique, il sait ce qu'il demande et pippa, bien sûr, lâche une petite bombe qui fera très certainement son effet dans le fandom. « j'avais chauuud! et puis crois moi, je m'y attendais pas non plus, tu te rappelles comment je suis tombé du lit et on a fait tellement de bruit qu'eve a débarqué dans ta chambre? c'était bien drôle quand même. », puis haussant les épaules, il répond un pas d'quoi naturel alors qu'elle l'envoie une fois de plus bouler, comme d'habitude.  « eh, je me rappelle bien du cinnamon challenge, pipes, tu m'as abandonné à moitié agonisant, crachant un nuage de cinnamon partout dans la salle de bain. putain j'ai vraiment cru que j'allais crever sur ce coup là. », il frissonne, se rappelant que trop bien le goût dégueulasse du cinnamon dans sa bouche et qu'il avait eu le plus grand mal à chasser. attrapant un autre dé de melon, il le jette dans sa bouche et l'avale de travers en entendant la pioche de pippa et il se met à tousser et se sert rapidement un verre de coca pour noyer tout ça avant de lever les mains au dessus de sa tête, prenant une bouille super innocente et lui faisant les yeux doux « moi, tricher? jamais de la vie. » il l'observe faire puis sans attendre le prompt, pioche à son tour avant de plaquer une main contre ses yeux et de grogner. « mauvaise pioche... sardine crue.... tu crois toujours que je triche? » les sardines ayant été elles, préparés avant le début de la vidéo et disposées dans un tupperware, artemis s'en saisit, l'ouvre, en attrape deux, le referme prestement et rajoute les deux sardines dans le blender avec l'air d'un chiot qu'on vient d'engueuler pour avoir pissé sur la moquette puis jette un coup d'oeil à pippa, espérant qu'elle ne lui fera pas rajouter une troisième sardine.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Cooper
avatar



Avatar : kristina bazan.
Crédits : loulou ❤.
Messages : 1689
Nationalité : anglaise.
Réputation : 1481

MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   Mar 24 Juin - 10:04

ouh, il se laisse du temps pour réfléchir à un truc. genre s'il perd, il va faire exprès d'oublier, si je perd, il va jamais oublier. c'est pas juste. « popopopopop ! j'crois pas que ce soit très fair tout ça. » j'marque une pause, et puis j'fais, « si jamais, à ma grande surprise, c'est moi qui gagne, tu vas faire genre "j'ai oublié" et on fera pas de défi pour t'arranger ! alors tu trouves maintenant. », boum, c'est moi qui porte la culotte ici ! du coup je checke pas, parce que y'a pas moyen de checker un truc aussi malhonnête. et puis paf, j'me retrouve avec un bisou baveux sur la joue, ahahah, petit joueur ! j'me marre, évidemment, pour changer, et puis j'lui fous un coup, inévitablement. mais bon, j'y mets pas de force, parce que c'est clairement rien, il aurait pu jouer le jeu plus à fond que ça. ça m'aurait fait rire, ceci dit. et j'aurai sûrement été trop choquée pour le frapper, au final. « oh oui, encoooore. », que je dis, les yeux fermés, la tête levée vers le plafond de l'appartement, avec l'air de quelqu'un qui est clairement entrain de faire des choses pas catholiques.

et puis en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire, la discussion part en vrille, pour changer. « j'avais chauuud! et puis crois moi, je m'y attendais pas non plus, tu te rappelles comment je suis tombé du lit et on a fait tellement de bruit qu'eve a débarqué dans ta chambre? c'était bien drôle quand même. » ah ça, j'me marre encore rien qu'à y penser. « non mais c'était énorme, j'te revois entrain de tirer le drap d'un coup juuuuste avant qu'Eve rentre dans la chambre ! », je ris, mondieu, je ris. y'a même une petite larme de rire qui coule le long de ma joue. j'l'enlève du revers de la main, et puis j'l'entend parler du cinnamon. non mais ce mec est taré. « ... non mais le cinnamon challenge, fallait être vraiment con pour le faire. j'te suis pas non plus dans toutes tes conneries, sinon j'serai déjà morte dix fois en deux ans ! » bon c'est pas vraiment une défense, on parle même pas de ça au final, mais j'me contente de rire, j'me rappelle tellement ce moment. « mais je savais que t'allais pas mouriiiiir, j'savais que ça irait, et puis tu faisais tellement de bruit que je l'aurai su si t'étais entrain de mourir ! j'aurai appelé les urgences dès que ça aurait été trop calme pour être possible, tu vois ? », non non, j'suis pas une amie ingrate, du tout. je tire, j'ai un truc de merde, évidemment, pour changer. non mais l'huile c'est le pire truc j'crois. brie/huile, j'crois qu'on peut pas faire tellement pire. ah si, de la glace au chocolat par dessus peut-être ? et puis y'a Arte qui commence à mourir à côté de moi, j'lui fous une tape dans le dos, histoire de décoincer la chose juste avant qu'il ne se prenne un verre de coca. et puis quand il a fini de jouer à celui qui est entrain d'agoniser, il me fait les yeux doux. « moi, tricher? jamais de la vie. », du coup je grogne. « hmgrf. ouais... », bon j'fais semblant, c'pas comme si j'étais de ce genre là, à être parano et à me prendre la tête pour des challenges pareils. mais alors lorsqu'il pioche la sardine, j'suis juste re-faite. « ouaaaaaaaaaaaaaais, toi aussi t'auras un smoothie dégueulasse ! », je hurle, contente. je sautille sur la place en le regardant prendre deux sardines crues. bon, j'dis rien, j'aurai bien envie qu'il en mette une troisième mais c'est ptêtre trop sadique. « bon allez, rigolons... », que je dis en plongeant ma main dans le chapeau pour en sortir... les oreos. déjà, j'aime pas ça en tant normal (oui, je sais, j'suis pas humaine, blablabla, parce que les oreos c'est le meilleur truc du monde, c'est juste trop bien, trop bon, trop génial, mais moi j'aime pas ça). « non mais ce truc va être infecte, mondieu. », que je dis, en prenant le paquet d'oreo pour en mettre la moitié dans mon blender. j'en prends un au vol pour m'assurer que j'aime toujours pas ça. je goûte. « bon, après le brie et le melon, c'pas top quand même. » c'pas top tout court en fait. j'regarde Artemis, les yeux trahissant ma désespérance. « tu vas gagner, obligé... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   Mar 24 Juin - 13:04

« popopopopop ! j'crois pas que ce soit très fair tout ça. (...) si jamais, à ma grande surprise, c'est moi qui gagne, tu vas faire genre "j'ai oublié" et on fera pas de défi pour t'arranger ! alors tu trouves maintenant. », artemis écarquille les yeux, plaque ses mains contre ses joues, l'air profondément blessé par sa remarque, « comment oses-tu. d'abord tu doutes de mon amour éternel pour ta charmante personne et maintenant tu remets ma parole en doute? piétines moi donc le coeur un peu plus, love. » et puis il se tourne vers la caméra, baisse le ton, sur un air de confidence, « vous voyez ce que je subis au jour le jour? », suite au bisou baveux, il voit bien qu'elle s'attendait à ce qu'il saisisse sa chance, surtout qu'elle lui a tendu une perche monumentale mais lui, non, lui grand seigneur, il lui offre un out qu'elle refuse, apparemment. « oh oui, encoooore. », il se met à rire, avant de s'arrêter subitement, un sourire en coin qui ne présage rien de bon, sur les lèvres, puisqu'elle en redemande...  se détournant une fois pour toutes de la caméra, il observe pippa. ses yeux se posent sur ses lèvres mais il demeure à une distance raisonnable, semblant considérer ce qu'il s'apprête à faire puis hausse les épaules et porte sa main à sa joue, l'effleurant simplement du bout des doigts, avant de se pencher pour l'embrasser. il espère simplement qu'elle ne le giflera pas trop fort après, alors qu'il l'embrasse lentement, les yeux clos, comme s'ils avaient tout le temps du monde, comme s'il ne désirait rien de plus que savourer l'instant présent, comme s'ils avaient fait cela des milliers de fois auparavant et que malgré tout, à chaque baiser, c'est comme la première fois. le dit baiser est chaste, doux, sucré (il faudra qu'il lui demande ce qu'elle a aux lèvres, après), tendre, à mille lieux de leurs chamailleries, de leur jeu, en ce qui concerne leur faux couple.  semi conscient de la vidéo qui tourne toujours, il penche légèrement la tête sur le côté, glissant son autre main dans les cheveux de son amie, prolongeant le contact quelques secondes de plus. puis il finit par se reculer un peu, rompant le baiser, non pas sans avoir mordillé sa lèvre inférieure au passage, pour se venger, tout simplement, et l'air paisible qui s'affiche sur ses traits est loin d'être factice. il se doute qu'il devrait avoir l'air plus perturbé que ça d'avoir embrassé pippa, juste comme ça, parce qu'elle le cherchait vraiment mais au fond, non, pas vraiment. « better? », il souffle, un sourire en coin, taquin, aux lèvres alors que son pouce vient caresser la lippe de la jeune femme. « what did you use? it tastes really good. well, despite the cheesy aftertaste of course. », se reculant cette fois pour de bon, ses mains délaissent pippa alors qu'il se penche en arrière, comme si rester aussi près retirerait tout le self control qui lui reste.
 
cela dit, the show must go on, alors après un clin d'oeil exagéré, le sujet de conversation change. « non mais c'était énorme, j'te revois entrain de tirer le drap d'un coup juuuuste avant qu'Eve rentre dans la chambre ! », il repense à la tête de cette dernière, qui pourtant en avait vue des vertes et des pas mures avec eux mais qui semblait cette fois s'approcher dangereusement de la limite, à vrai dire, elle n'avait pas parue si étonnée que ça puisqu'elle les avait déjà vu somnoler sur le canapé ensemble mais tout de même, aucun d'eux n'avait jamais été nu, jusqu'à cette nuit là. « ... non mais le cinnamon challenge, fallait être vraiment con pour le faire. j'te suis pas non plus dans toutes tes conneries, sinon j'serai déjà morte dix fois en deux ans ! (...) mais je savais que t'allais pas mouriiiiir, j'savais que ça irait, et puis tu faisais tellement de bruit que je l'aurai su si t'étais entrain de mourir ! j'aurai appelé les urgences dès que ça aurait été trop calme pour être possible, tu vois ? », artemis souffle, secoue la tête, pousse légèrement sur son épaule avant de marmonner quelque chose à propos d'amies indignes mais le ton trahit son affection, malgré les râleries. dieu merci, pippa le sauve de l'étouffement (franchement, il ne donne pas cher de sa peau si elle doit tenter la manoeuvre d'heimlich sur lui), limite en aggravant sa toux passagère. le problème, c'est que déjà que le baiser avait rendue sa voix un peu plus rauque que d'ordinaire, là, il est carrément tombé dans le rouge, enfin, jusqu'au verre de coca en tout cas. la voir grogner le fait rire et c'est tout juste s'il arrive à avaler à temps avant de risquer de s'étouffer de nouveau. « ouaaaaaaaaaaaaaais, toi aussi t'auras un smoothie dégueulasse ! », elle hurle, bien sûr, sautille et bref arte la fusille du regard, « surtout, cache pas ta joie, chérie, hein. », et puis, faut croire que le karma existe parce qu'elle pioche les oreos et c'est à son tour de danser, sachant qu'elle haiiiit les oreos.
« bon, après le brie et le melon, c'pas top quand même. (...) tu vas gagner, obligé... », il lui tapote la tête, risquant sa main au passage, avant de chiper un oreo à son tour, qu'il croque à moitié puis tire un autre ingrédient, avant de récupérer la moitié d'oreo qu'il tenait entre les dents, « ahah, tu vas pleurer, pipes, parce que... j'ai la glace au chocolaaaaaat! », finissant son bout d'oreo, il se lève pour aller chercher la glace au congélo et s'en sert quatre jolies boules, qu'il regarde tomber avec gourmandise au fond du blender pour rejoindre les autres ingrédients. Un seul ingrédient sur quatre de vraiment dégueulasse, il s'en sort vraiment pas mal pour l'instant. Allez, plus qu'un. C'est la dernière ligne droite pour savoir s'il va oui ou non, vomir ses tripes dans quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Cooper
avatar



Avatar : kristina bazan.
Crédits : loulou ❤.
Messages : 1689
Nationalité : anglaise.
Réputation : 1481

MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   Mer 25 Juin - 8:40

« comment oses-tu. d'abord tu doutes de mon amour éternel pour ta charmante personne et maintenant tu remets ma parole en doute? piétines moi donc le coeur un peu plus, love. (...) vous voyez ce que je subis au jour le jour? » j'lève les yeux au ciel, blasée. « oh oui, c'est vrai que t'es martyrisé, pauvre chaton ! », j'me marre encore un peu, évidemment. faut dire qu'il fait bien la victime et c'est drôle pour moi de voir ça devant mes yeux de bourreau. et puis il me fait un bisou sur la joue, après quoi je fais genre "j'te frappe", mais en réalité c'est plus une pichenette qu'autre chose. et j'lui en demande plus. j'm'attendais pas non plus à ce qu'il le fasse, étant donné que la fois précédente, il avait effectivement fait en sorte de ne pas le faire. du coup, même si dans les premiers instants, on peut dire que je suis surprise mais ensuite, j'trouve la chose assez cool, je ferme les yeux et j'me laisse faire. j'pose ma main sur la joue d'Arte et sincèrement, même si ça veut rien dire, c'est cool. et ça ajoute un truc que je connais de lui. de cette façon, j'sais si ses copines ont de la chance ou pas, et effectivement, c'est le cas. il embrasse bien et il a d'autres atouts en sa faveur, par contre je ne sais pas s'il sait s'en servir, de ses atouts. enfin c'est pas mon problème, en attendant, il fait les choses bien. il prolonge notre baiser un quelques instants de plus avant de finalement me mordre la lèvre et rompre le contact entre nos lèvres. « better? », j'fais oui de la tête, pas encore remise de mes émotions. il a son doigt qui caresse mes lèvres t'façon, j'me sens mal de parler. « what did you use? it tastes really good. well, despite the cheesy aftertaste of course. » mes lèvres ont un goût particulier au naturel, voyons ! non, c'est pas vrai, mais j'adore c'que j'ai mis dessus et c'est vrai que c'est super super cool. « devine. », que je dis, avant de poser mes lèvres sur les siennes pendant une brève seconde, avant d'afficher un sourire en coin. oui bah, il a l'air fier du jeu dans lequel nous nous sommes embarqués, alors j'en suis fière aussi et je l'assume et le joue de la meilleure façon possible. mais bon, il finit par vraiment s'éloigner, j'crois qu'il a peur que ça tourne mal, mais y'a pas de risque, selon moi. on est tous les deux assez grands pour savoir c'qu'on veut et ce qu'on ne veut pas.

mais la sardine signe la consécration, alors que je pensais être perdue avec un smoothie trois fois plus vomitif que celui d'Arte, mais non. alors j'hurle dans la cuisine, évidemment, j'suis contente. et lui, il a pas l'air d'être très content du coup, il râle : « surtout, cache pas ta joie, chérie, hein. ». j'éclate de rire encore plus, j'me marre. « ahahahaha, non, c'est mieux de l'exprimer tout fort, c'est plus agréable. je jubileeee, je jubile ! », bon, ceci étant, quelques secondes après, je rigole plus du tout. moi et mes oreos, on va faire une équipe d'enfer, avec le brie et l'huile. c'est super... en bref, il va gagner. lorsque j'exprime cette pensée, il me tapote la tête, prends un oréo et le porte à sa bouche. j'suis bien tentée de lui taper sur la main, mais à vrai dire, comme j'aime pas ça, ce serait juste vraiment pour faire chier le monde sans raison valable, alors j'me retiens. « ahah, tu vas pleurer, pipes, parce que... j'ai la glace au chocolaaaaaat! », qu'il hurle après avoir pioché. « ouais, peut-être. mais réfléchis, t'as quoi avec ? de la sardine ? mais ouiiii, de la sardine ! miam miam, les sardines au chocolat noir, très fameux ! », oui, j'me fous de sa gueule, mais j'suis bien contente qu'il ai ce machin dans son smoothie parce que dans le mien, avec le brie, l'huile et les oréos... voilà quoi. bon j'suis pas certaine que les autres restants soient mieux, mais je crois que j'ai évité la catastrophe. j'le regarde se servir, j'en profite pour plonger mon doigt dans le pot de glace et en ramener un petit peu à ma bouche. et puis je plonge ma main dans le chapeau, signant mon arrêt de mort, sans doute. piment d’Espelette. qu'il dit, le papier. « j'crois que j'vais pleurer Arte... », que je lance. bon c'est pas vrai, mais c'est drôle, au moins. « mon truc va être dégueulasse et arracher, c'est pas juste ! » la vie est mal faite, ouioui. j'fous du piment dans mon blender, avant de me mettre trois boules de glace au chocolat dans un grand verre. faut bien que j'arrive à compenser le mal par le mal ! je prends une cuillère, la passe dans la glace et la porte à ma bouche. miam miam miam. au moins j'aurai un truc bon à vomir, si jamais. j'lève ma cuillère vers Arté, lui proposant un peu de glace. « c'est qui qui a eu l'idée de ce challenge déjà ? », je demande, presque déprimée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   Mer 25 Juin - 13:29

« oh oui, c'est vrai que t'es martyrisé, pauvre chaton ! », ça le fait rire ce con, parce que non, il est loin d'être martyrisé sauf lorsqu'il se retrouve sans nutella alors là forcément, c'est la troisième guerre mondiale, « terriblement, c'est vraiment horrible de vivre avec deux belles filles, vous imaginez même pas les gars. », et puis il l'embrasse et sent plus qu'il ne voir la surprise figer pippa avant qu'elle ne se détende finalement et réponde au baiser. comme pour beaucoup de choses entre eux, la simplicité est au rendez-vous et Arte commence à oublier la caméra pour se concentrer sur la main de Pippa sur sa joue et ses lèvres contre les siennes. le sourire qui nait contre la bouche de celle qu'il considère comme une de ses meilleures amies est des plus naturel et probablement bien trop honnête mais peu importe, pippa embrasse bien, le reste peut attendre. l'avoir rendue muette est, pour être franc, un léger égo boost puis elle retrouve sa voix pour souffler un simple « devine. », avant de déposer un nouveau baiser sur ses lèvres, suivi par un sourire en coin. et artemis se contente de la regarder un instant, avant de retirer sa casquette une fois pour toutes pour glisser sa main dans ses propres cheveux, sans quoi il risquerait de poser sa main sur la nuque de pippa pour l'attirer de nouveau à lui. ça fait bien trop longtemps qu'il n'a pas embrassé qui que ce soit et il ne se rendait pas compte à quel point ça lui avait manqué avant aujourd'hui. se mordillant la lippe, il s'éclaircit la gorge avant d'hausser les épaules, lui jetant un regard en biais, le sourire en coin un peu plus prononcé. « j'sais pas, faudrait que j'regoûte pour être sûr. », okay, peut-être qu'il la cherche aussi mais s'il y a une chose qu'il sait, hormis l'info que les lèvres de pippa sont vraiment vraiment douces, c'est que quoiqu'il advienne, ils ne laisseront rien se mettre en travers de leur amitié. deux ans seulement qu'ils se connaissent et pourtant, il a toujours eu l'impression de la connaitre depuis toujours et l'affection qu'il lui porte est plus claire que jamais dans son regard.

puis vient la sardine et il se renfrogne, perdant son sourire pour de bon, se retenant de frapper sa tête contre la table, par désespoir. « ahahahaha, non, c'est mieux de l'exprimer tout fort, c'est plus agréable. je jubileeee, je jubile ! », artemis a beau râler, rouler des yeux devant sa déclaration, il sait qu'il ne trompe personne puisqu'il ne parvient même pas à la fusiller des yeux correctement et puis c'est son tour de rire, « ahah, tu vas pleurer, pipes, parce que... j'ai la glace au chocolaaaaaat! », il hurle, évidemment qu'il hurle, comblé de bonheur parce qu'avec un peu de chance ça va noyer le goût de la sardine sauf que bien évidemment, pippa ne lui laisse pas de répit, « ouais, peut-être. mais réfléchis, t'as quoi avec ? de la sardine ? mais ouiiii, de la sardine ! miam miam, les sardines au chocolat noir, très fameux ! », mais rien n'arrête sa joie, pas même la réflexion de la demoiselle et il se contente de lui tirer la langue. cela dit, lorsqu'elle plonge son doigt dans le pot pour le lécher, artemis est à deux doigts de lui frapper la main pour l'en empêcher ou le porter lui même à sa propre bouche, va savoir. « avec tes doigts, sérieux? dieu seul sait où ils ont trainés, pipes. », mais il s'arrête aussitôt en voyant la tête qu'elle fait en lisant son papier alors il s'approche pour lire au dessus de son épaule. piment d'espelette? ouch. « j'crois que j'vais pleurer Arte... (...) mon truc va être dégueulasse et arracher, c'est pas juste ! », artemis a presque pitié mais le jeu c'est le jeu et elle a vraiment eu la main malchanceuse et il n'est pas fou au point de lui proposer d'échanger leurs smoothies, y'a des limites quoi, « franchement, si tu bois ça et que tu réussis à pas pas vomir, je t'achète le truc que tu veux depuis un petit moment là. », un peu obscure comme déclaration mais il sait qu'elle va comprendre de quoi il parle puisqu'elle l'a bassiné encore et encore avec ça. se tournant de trois quart vers elle, artemis pose son coude sur la table et appuie sa tête contre la paume de sa main, l'observant faire sa gourmande et hausse un sourcil lorsqu'elle dirige sa cuillère vers lui. c'est loin d'être une première cela dit, puisqu'ils ont tendance à piquer dans l'assiette de l'autre mais il ne s'attendait pas à ce qu'elle aille jusqu'à partager ça devant la caméra. enfin, après le baiser, il suppose qu'ils ne sont plus à ça près, après tout. retirant son coude de la table, il se redresse, attrape gentiment le poignet de la blonde pour le tenir droit et éviter également qu'elle ne retire la cuillère au dernier moment et guidant la cuillère à sa bouche, il ne la quitte pas du regard, pas même lorsqu'il la relâche, se léchant les lèvres. « c'est qui qui a eu l'idée de ce challenge déjà ? », ça le fait sourire et il se rapproche jusqu'à coller leurs épaules pour lui donner un petit coup du haut du buste, « la mienne mais c'est toi qui m'as dit oui, alors je suppose que la faute est partagée. », c'est désormais son tour et le dernier tour, l'ingrédient final. une légère appréhension le gagne parce que jusqu'à présent, hormis les sardines, il a eu de la chance, beaucoup trop de chance et comme il le sait si bien, la chance peut tourner à chaque instant alors il craint d'avoir un ingrédient dégueu pour finir en beauté mais non, il tire, « fruits rouges décongelés. », l'incrédulité se lit clairement dans sa voix alors qu'il dépose le papier sur la table avant de finir la préparation de son smoothie, puis il en profite pour reprendre une fraise qu'il aurait porté à ses lèvres s'il n'avait pas eu une meilleure idée alors au contraire, il la lève en direction de pippa, « t'en veux? »
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Cooper
avatar



Avatar : kristina bazan.
Crédits : loulou ❤.
Messages : 1689
Nationalité : anglaise.
Réputation : 1481

MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   Sam 28 Juin - 23:21

« terriblement, c'est vraiment horrible de vivre avec deux belles filles, vous imaginez même pas les gars. » et j'me marre, pour changer. « déjà, on est belles. c'est un avantage. » ou pas, en fait. vu le nombre de fois où il doit retenir son engin pour qu'il ne se mette pas au garde à vous. enfin, ça a aussi ses avantages, au moins il peut mater tout le temps, crédit illimité. en plus, c'est pas comme si ça gênait l'une d'entre nous... enfin faut croire que ça le dérange pas non plus d'embrasser l'une des deux bombasses (ouioui) qui occupent son appartement de façon constante. bon j'dois dire que même si c'est bizarre, dans un sens. dans un autre, ça l'ai pas tant que ça et que c'est pas si gênant. c'est pas comme si ça changeait quelque chose entre nous en fait, c'est ça qui est cool. on peut faire n'importe quoi, y'aura jamais d’ambiguïté, de réelle ambiguïté entre nous. enfin, au final, après deux baisers, c'est apparemment terminé. Arté enlève sa casquette, passe sa main dans ses cheveux, j'essaie de capter son regard histoire de voir s'il n'est pas gêné par tout ça, sans quoi je pourrai couper au montage cette partie là quand même, histoire que ça reste entre nous. mais ça n'est apparemment pas le cas. « j'sais pas, faudrait que j'regoûte pour être sûr. », qu'il balance. encore ? wow. un de mes sourcil se hausse, mais un sourire en coin apparait une fois de plus sur mon visage. j'aime bien ce petit jeu, c'est assez marrant mine de rien. « fais-toi plaisir ! », je réponds, avec un petit regard provocateur. s'il veut jouer, on va jouer, y'a aucun soucis.

j'mets un doigt dans la glace au chocolat, j'adore quoi. « avec tes doigts, sérieux? dieu seul sait où ils ont trainés, pipes. », si j'm'écoutais j'répondrais un truc sale mais j'peux pas, psychologiquement, quelque chose comme ça ne peut pas sortir de ma bouche de jolie anglaise bien élevée. alors j'me retiens. « j'me suis lavé les mains avant de commencer la vidéo, arrête un peu ! », peu importe où mon doigt a trainé donc, c'est ça qu'il faut retenir. et puis voilà, comble de la malchance, je finis par tomber sur le piment d’Espelette, tandis qu'Arté se fout de moi. genre clairement. « franchement, si tu bois ça et que tu réussis à pas pas vomir, je t'achète le truc que tu veux depuis un petit moment là. », j'le regarde, fronce les sourcils, fais mine de chercher ce dont il veut parler et puis je finis par lancer : « aaaah, mais tu veux m'acheter quoi ? le jet privé ou le yacht du coup ? » oui, c'est n'importe quoi. c'est pas sérieux non plus, mais comme de toutes façons, j'vais certainement le vomir le machin, j'vais pas avoir le truc que je veux vraiment depuis des mois, alors c'est mort. et bon, la confiance règne quand j'lui file une cuillère de glace. genre il m'attrape le poignet comme si j'allais m'enfuir avec ma glace au chocolat dans la seconde qui suit. n'importe quoi. mais du coup, ça m'fait marrer, et trembler un peu, c'qui rend sa tâche plus difficile. finalement j'lui demande de qui l'idée du challenge vient, parce que j'avoue que c'est flou dans mon esprit. et bon, évidemment, c'est une idée de lui. « ça m'apprendra à faire tout c'que tu me dis de faire, en mode "mais allez Pippa, ça va être cool !" », parce que finalement, vomir devant la caméra, c'est pas une si bonne idée que ça, j'm'en rends compte. et paf, il rajoute à mon malheur en ayant les fruits rouges. ce qui veut dire que j'prends la pomme. bon, c'est pas mal non plus, mais avec le reste... voilà quoi. t'façon peu importe, ça aurait été dégueulasse de toutes façons. Arté me sort de mes pensées avec une fraise. « ouais, nourris-moi, je suis triste... », que je dis, avant d'engloutir une nouvelle cuillère de glac au chocolat. « tu veux bien me couper ma pomme s'il te plait ? », la bouche pleine de glace, trop glamour. « tu crois que ça aura quelle couleur ? », je demande, à propos de mon smoothie, évidemment. difficile à dire, selon-moi. on verra bien, va bientôt falloir mettre des glaçons et mixer tout ça. et autant dire que mon blender ne sent déjà pas très bon, j'ai peur...

_________________

WORKING CLASS HERO
As soon as your born they make you feel small by giving you no time instead of it all. Till the pain is so big you feel nothing at all. They hate you if you're clever and despise a fool, Till you're so fucking crazy you can't follow their rules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   Ven 4 Juil - 1:41

« déjà, on est belles. c'est un avantage. » « comme si tu en doutais un seul instant. », il marmonne, avant de se pencher vers elle, pressant son sourire contres ses lèvres. s'il ne remarque pas que pippa tente de voir s'il est gêné par ce nouvel élément, il voit par contre le sourire en coin qui apparait sur son visage, avant qu'elle ne poursuive avec un petit regard de défi qu'il trouve tout bonnement irrésistible, « fais-toi plaisir ! », alors évidemment il se penche, un sourcil arqué, un demi sourire aux lèvres, mais il s'arrête alors que leurs lèvres se frôlent à peine, la mettant au défi de franchir les quelques millimètres qui les séparent. « tu ne serais pas en train de te défiler pour le smoothie par hasard? », il glisse, taquin, son souffle se mélangeant au sien.

« j'me suis lavé les mains avant de commencer la vidéo, arrête un peu ! » « mille excuses, votre altesse. », qu'il balance, un sourire goguenard aux lèvres, ayant remarqué le petit signe qui marque sa frustration face à ses racines bien trop anglaises pour se permettre d'être aussi crasseux que lui. « aaaah, mais tu veux m'acheter quoi ? le jet privé ou le yacht du coup ? » « le yacht, voyons. ça ira avec la quantité faramineuse de bikinis dans ton dressing. vraiment, pippa, pourquoi t'en as autant alors qu'on vit à paris? », pippa et son shopping, une grande histoire d'amour, probablement la plus grande même, c'est pas pour rien que c'est elle qui monopolise la chambre avec le plus grand dressing après tout mais malgré deux ans de vie commune, enfin de cohabitation mais comme parfois ils tiennent plus du couple marié qu'inversement, d'ailleurs c'est pas croyable le nombre de personnes qui pensent qu'il sortent véritablement ensemble... enfin pré-blender challenge parce que là, si pippa n'édite rien, certains vont être ravis mais d'autres vont avoir une sacré surprise sous peu... enfin, c'est l'jeu ma pauvre lucette. « ça m'apprendra à faire tout c'que tu me dis de faire, en mode "mais allez Pippa, ça va être cool !" », ça le fait rire évidemment, parce que non seulement son imitation n'était pas si mauvaise mais en plus parce que..., « tu dis ça uniquement parce que t'as tiré quasiment tous les trucs les plus dégueulasses, chérie. ça aurait été l'inverse, je ne pense pas que tu râlerais autant... je me trompe? »

« ouais, nourris-moi, je suis triste... (...) tu veux bien me couper ma pomme s'il te plait ? », il s'exécute presque aussitôt, avant de lui tendre les quartiers, la regardant d'un air impassible alors qu'elle continue à parler la bouche pleine de glace. « t'es tellement sex comme ça, mon chaton. », qu'il lance, avant de se relever pour aller chercher les dits glaçons. « tu crois que ça aura quelle couleur ? », il commence par hausser les épaules avant de se rendre compte que la porte du congélateur le cache alors il attrape un bol, le remplit au trois quart et puis revient s'asseoir près de pippa, déposant le tout sur la table, jetant un coup d'oeil au passage au contenu du blender de pippa, fronçant le nez face à l'odeur. « couleur boue? ... si t'as vraiment peur de vomir, t'es pas obligée de vider le verre hein ou alors on peut tirer une nouvelle fois pour différentes tailles de verre. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the blender challenge (cpippa channel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

the blender challenge (cpippa channel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Normandy Channel Race.
» Beauty blender sponge: mon nouvel amour!
» Se servir d'un blender : Smoothies, coktails, mousses soupes...
» Challenge culinaire inter-collèges "Mets la Normandie dans ton assiette"
» nouveau challenge à partir du 12 mai...qui me suit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODELS :: Après l'effort... :: habitations-