AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Elle se déhanche, bouge doucement sur une musique qui maintenant enivre nos journées. Pourtant on s'en balance bien de la Valentina, de son escapade à Rome et de ses désirs de dolce vita, Elle vit dans nos crânes, avec son petit sourire mutin. It's wonderful, c'est comme ça. Depuis qu'on est gosse, on grandit à travers des spots publicitaires, des affiches aussi grandes que nos mères, fasciés brillant sur les immeubles parfois gris de Paris. On sifflote la musique de la dernière pub à la mode, inconsciemment pris dans l'engrenage, c'est qui ce type déjà ? Paolo Conte ? Si efficace. On rêve de liberté, de femmes modernes, du pantalon de Coco Chanel à la jupe asymétrique qu'on trouve dans n'importe quelle boutique de prêt-à-porter. Parce qu'il y a cette femme, dans notre dernier Vogue qui la porte tellement bien, et ce parfum, dieu ce parfum, si Hermès a l'air si sauvage, si libre, alors notre homme le sera aussi. Ce serait si beau, n'est-ce pas, d'être cet homme-là ? On les désire, férocement. Cet homme, cette femme. C'est l'histoire, d'une perfection calculée à la mèche près, la notre, la votre.


17400
14000
35100
models © 2013/14, toute copie partielle ou intégrale est prohibée, optimisé sous chrome.


aeroplane

7feetunder

Partagez | .
 

 S&S ~ return in the past

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: S&S ~ return in the past   Sam 21 Juin - 22:38


SEOMIN & SOOHYUN
return in the past




Alors que tout le monde quittait le taff, moi j’étais toujours là, en train de glander plus qu’autre chose. J’aurai pu partir il y a belle lurette mais non. Tranquillement en train de siroter mon café, je me décidais à quitter le bâtiment assez tardivement. Enfin, vingt heures était une bonne heure. J’aurai pu partir bien plus tard. Casque sur la tête, musique à fond, café dans une main, clope dans l’autre, je marchais tranquillement dans les rues parisienne sans trop être pressée. Pourtant je rêvais de m’affaler sur mon matelas. Mais avec ma mère au studio, c’était loin d’être le paradis. Après plusieurs minutes de marche et le métro pris, je rentrais dans l’immeuble et filer chez moi. Musique toujours dans les oreilles, je tournais un vague regard pour la voir affalé sur son matelas, la seringue encore dans la main. Pas besoin d’un dessin, elle était en plein trip. Tant mieux au moins, elle n’était pas avec un client en train d’hurler son plaisir dans tout l’immeuble. Posant mon sac et le reste de mes affaires sur mon lit je filais dans la salle de bains pour prendre une longue douche glacée. Avec cette chaleur impossible de la prendre autrement. Une fois totalement lavée, je m’enroulais dans une serviette séchant mes cheveux avec une autre et sortie pour voir ce qu’elle faisait. Dans la cuisine elle avait l’air d’être encore en plein trip. Secouant la tête, je me dirigeais vers mon armoire avant de lâcher un faible cri. Mes fringues. Ou était mes fringues ? « Ou sont mes fringues ? » Demandai-je avant qu’elle ne me regarde. « Vendu, ils étaient cher, j’en ai profité. Tu devrais ramener plus de fringues. » Fermant les yeux, je serrais mes mains sur la porte de l’armoire en soufflant. Même les fringues j’allais devoir les cacher ? Sérieusement ? Fouillant dans son armoire à elle, je plissais le nez avant de prendre un débardeur et un short. Une fois habillée, je pris simplement mon portefeuille, mes clopes, mon téléphone et les clés avant de quitter le studio. Elle allait me rendre folle. Si seulement pendant un trip, elle se prenait pour Peter Pan et sautait du 5ème étage… Chassant cette idée de ma tête je soupirais en me trouvant horrible avec elle. Ne sachant pas où aller, je me souvins alors d’avoir entendu qu’il y aurait une soirée pour ceux qui voulaient venir. Pourquoi pas ? Prenant le métro, je filais dans cette direction en regrettant de ne pas avoir pris mon casque. Arrivant à bon port j’espérais au moins croiser quelqu’un que je connaissais, m’enfin, rester seule ne me déranger pas pour autant. Entrant, la chaleur dans la salle me fit soupirer. Il faisait meilleur dehors. M’aventurant en zigzaguant entre les gens, je cherchais ou me caler avant de me stopper. Il était là. Je l’aurai même reconnu dans une foule d’un milliard de gens. Seo Min. Seul, dans son coin, je le vis en train de rouler. Il n’avait pas changé. De profil à moi, je l’observais longuement m’arrêtant sur la ligne de sa mâchoire. J’avais en tête les nombreuses fois où je l’avais observé lors de notre époque. Une époque révolue. Je me serais bien passé de le « retrouver. » Haussant les épaules je fis demi-tour avant de me stopper. Serrant les poings je contractais la mâchoire avant de me retourner à nouveau et partir dans sa direction. En moins de dix secondes j’étais affalé à ses côtés croisant alors mes jambes, comme si cette place m’était réservée. Croisant mes bras sous ma poitrine je regardais devant moi sans cesser de contracter ma mâchoire. « Je vois que les habitudes sont toujours les mêmes. » dis-je en haussant un sourcil avant de regarder ses mains. « Ne prend pas peur, cette fois, je ne vais pas toucher ton visage. » Rappel de la gifle que je lui avais mise la dernière fois. Mais soit. Il n’avait pas dû avoir mal…


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Sam 21 Juin - 23:56

Bien que n’étant pas un exemple de sociabilité Seo est une personne comptant quelques amis dans son répertoire. L’un d’entre eux l’ayant invité à la fête d’un ami d’un collègue à savoir un mannequin d’on ne sait quelle agence et qui importe très peu, il s’était décidé à y aller. La fête battait déjà son plein lors de son arrivée. Profitant de quelques instants avec la communauté, il finit par s’isoler afin de rouler un peu. Attrapant un magasine au passage, il s’assit sur une banquette. Occupé à disperser le tabac et la pousse verte dans le fin papier, il ne prêta aucune intention à la personne s’étant assise à côté de lui. « Je vois que les habitudes sont toujours les mêmes. » Cette voix qu’il avait entendue de nouveau quelques jours auparavant venait de le stopper dans son activité. Une pause qui ne dura qu’une petite seconde, le temps qu’il se reprenne et continue son travail. Un mot, « Effectivement », passe entre ses lèvres. Un souffle discret et à peine audible s’adressant à lui-même. Ses habitudes étaient toujours les mêmes, toujours mécontente. Les bras croisés, l’intonation, cette façon que d’agencer ses jambes... toujours les mêmes habitudes, oui. Même du coin de l’œil il peut les apercevoir, il peut les sentir. Il ne la connait que trop bien encore après ces années. Quelle frustration que de constater que tous ses efforts pour l’effacer de sa vie sont vains. Distant, il ne prend pas l’attention de lui accorder ne serait-ce qu’un regard de plus que celui adressé lors de son arrivée et se contente de terminer son roulage d’une main d’expert. Lorsque la banquette avait bougé sous le poids d’un humain Il aurait plutôt pensé à un profiteur souhaitant tirer sur le joint ou encore une autre fille mais pas elle. Le destin avait décidément choisi de les réunir, deux rencontres en si peu de temps relevait de l’étrange après 4 ans d’ignorance. Le mot disparition serait cela dit bien plus approprié. Lèvres closes, yeux rivés sur son art, il reste silencieux et espère d’elle qu’elle s’en aille. Évidemment ce n’est pas le cas, d’un côté il est trop rapide et de l’autre elle est trop déterminée. A se demander ce qui l’amène ici puisque visiblement elle ne souhaite pas le frapper, cette fois. Cette réplique de la part de la jeune femme se passait aisément de commentaire. Humidifiant le papier, il se redresse un peu plus afin d’attraper avec plus d’aisance son briquet dans sa poche serrée. Allumant ce qui ressemble à un cylindre mal étudié et tirant une première taffe dont il savoure tous les bienfaits, il se décida d’arrêter d’agir comme s’il était seul et, éjectant la fumée en face de lui, posa finalement son regard sur le visage de Soo Hyun. « Entre nous, tu dois être la personne la plus indisposée à effrayer quelqu’un. » La voix calme et contrôlée, le visage inexpressif… ses paroles faisaient directement référence à leur évènement passé mais aussi à la situation de Soo Hyun. Une victime de la vie, elle trouvait sa place dans cette catégorie. Il y a 4 ans du moins, depuis quelques détails devaient sans doute s’être actualisés, comme son succès en tant que model par exemple. Tirant une seconde taffe, il ne se prive pas pour cette fois-ci lui cracher la fumée en plein visage. « T’as l’air tendue. » Lui proposant son précieux en refoulant un sourire mesquin sur ses lèvres, il posa son regard dans le sien. Toujours aussi jolie. Mieux que dans les publicités.


Dernière édition par Seo Min le Dim 22 Juin - 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Dim 22 Juin - 0:37


SEOMIN & SOOHYUN
return in the past




En fait, si je réfléchissais bien, j’aurai préféré ne pas tomber sur lui. Non pas que je le haïsse. C’était faux. Même si je lui en voulais pour ce qu’il m’avait fait, je ne le haïssais pas. Ça m’était impossible. Quand je pensais à lui quand je le voyais, j’avais plus… Nos souvenirs qui tiraillaient mon esprit qu’autre chose. Ce ne fut pas long, ce ne fut pas intense mais c’était assez pour avoir chamboulé ma tête et mon cœur à l’époque. Et même au jour d’aujourd’hui. Est-ce que c’était pareil pour lui ? Non… Forcément que non, au vu de ce qu’il avait fait. S’il avait ressenti comme moi, il ne serait pas parti de la sorte. Soupirant longuement, j’avais l’impression que mes poumons se consumaient doucement, comme si j’inspirais du feu. J’étais juste blessée. La colère m’avait submergé la dernière fois que je l’avais vu, mais là ce n’était pas de la colère… C’était… indescriptible. Nostalgie ? Remord ? Tristesse ? Je ne savais pas trop. Et d’être assise à côté de lui qui se roulait tranquillement son joint, ne m’aidait pas à tourner la page. Pourtant je l’avais bien tournée. Jusqu’à ce que je le recroise. Tout avait ressurgit. Foutu souvenir. Le regardant la gorge nouée, je le vis lécher le papier. J’aurai pu écrire un bouquin sur sa façon de rouler un joint. Sur ses habitudes, sur sa façon d’être. A l’époque cet homme avait été comme une source de chaleur. Le rayon de soleil de mon enfer. Maintenant il était la lune dans mon monde. Silencieuse, presque inutile, mais belle. Le regardant fumer je détournais un peu le regard. C’était du gâchis. Il ruinait sa santé. Enfin, clope ou herbe, qu’elle différence ? Mais la clope état tellement moins nocif. « Entre nous, tu dois être la personne la plus indisposée à effrayer quelqu’un. » Baissant la tête, je déglutis longuement en sentant les larmes monter. Je le haïssais à nouveau pour ce qu’il venait de dire, mais aussi sur le fait qu’il était l’un de rare à bien connaitre ma vie. Stupide. J’avais envie de répondre mais ma gorge était trop nouée pour dire quoi que ce soit. Je voulais fuir. Mais non. Pas avec lui, je ne pouvais pas devenir faible fasse à lui. Relevant le regard, je croisais alors le sien, d’un chocolat intense. J’avais l’impression que c’était hier la dernière fois que j’avais croisé ce regard. Ce regard qui à une époque je pouvais voir tous les jours. Crachant la fumée sur mon visage, je fermais brièvement les yeux en plissant le nez. Je détestais ça. Et il le savait. « T’as l’air tendue. » Le voyant me tendre son précieux petit bonheur, je détournais le regard avant de lui pousser la main. Comment pouvait-il oser ? A moi ? Alors que je haïssais ça. Jamais je ne toucherai aux drogues, quelle que qu’elle soit. « Je ne suis pas tendue. » Soupirai-je en lâchant sa main avant de recroiser mes bras. Restant longuement silencieuse je cherchais mes mots. J’avais des tonnes de choses à lui demander… Et je savais que ce sujet n’était pas une chose facile à mettre sur table, du moins pour moi… Mais maintenant que je l’avais sous la main, autant en profiter. « Je suis juste… Vexée. On peut dire ça oui. Vexée par ton attitude. J’avais confiance en toi. » Confiance.. Rien que de prononcer ce mot, je sentis mon estomac se nouer. Déglutissant difficilement j’attrapais mon paquet de clope dans ma poche avant d’en glisser une entre mes lèvres et l’allumer. Le stress et l’anxiété refaisaient surface. Seo avait ébranlée ma confiance oui, de sa main il avait laissé une trace indélébile dans mon cœur. Et malgré toute cette douleur, comme une idiote, je commençais à ne plus lui en vouloir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Dim 22 Juin - 11:44

Cette soirée s’annonçait particulièrement tranquille avant que SooHyun ne fasse surface. Pourquoi se pointait-elle ici, à cet endroit et même à ses côtés, hm ? Qu’importe il n’est pas décidé à lui sortir une tirade ni même à s’expliquer sur quoi que ce soit. Il aurait d’ailleurs aimé qu’elle arrive avec quelque chose d’intéressant à raconter mais elle se contenta visiblement d’une petite pique en guise de salut. Pourquoi pas, tant que ce n’était pas une gifle comme la dernière fois. Une frappe minable à laquelle il avait longtemps repensé sans pour autant soupçonner qu’il aurait l’occasion de revoir la jeune femme aussi tôt. Il la provoque, se fou d’elle gentiment. Leurs regards se croisent. Il ne veut pas de ça, c’est trop étrange que de la voir d’aussi près, elle qui n’était devenue qu’un souvenir. Autant lui cracher la fumée au visage, peut-être disparaîtra-t-elle comme les magiciens ont l’art de faire. Toujours là. Autant jouer le jeu alors. Elle s’offusque. Toujours cette retenue d’écorchée vive. « Je ne suis pas tendue. » Se contentant d’hausser légèrement les épaules, il garde possession de son dû Là était donc la raison qui l’avait poussée à venir s’asseoir à ses côtés. Elle voulait parler de ça. S’il y avait bien un sujet sur lequel ne souhaitait pas converser Seo c’était celui-ci, prise de tête et périmé au possible. Il avait tourné la page, qu’elle fasse de même. Facile à exécuter lorsqu’on est le bourreau et peut-être moins pour la victime. Restant un moment fixé sur les traits de son visage afin d’en analyser leur expression, il se désintéressa et se concentra à nouveau sur le tableau situé en face de lui. Tirant une nouvelle taffe, il constata en son fort intérieur qu’il n’avait même pas envie de décoller de ce canapé malgré le caractère électrique que prenait déjà cette conversation. « Depuis le temps tu l’es toujours ? »  Evidemment, elle vient de l’exprimer à voix haute. Il ne peut s’empêcher de lui répondre de son air je-m’en-foutiste. Il connait ses torts et pourtant quelque chose le pousse à renier devant la principale intéressée. Tendre le bâton pour se faire battre. « J’avais besoin d’argent. » Faux. Il en possédait bien plus qu’elle à l’époque mais sans savoir pourquoi il l’avait dépouillée avant de partir. Aujourd’hui il accuse sa jeunesse de l’avoir poussé à un tel acte aussi irresponsable que débile et porte tout de même un peu plus d’importance aux personnes comptant à ses yeux que quelques années auparavant. Avec le temps il avait réussi à l’effacer de sa mémoire, il fallait évidemment qu’elle réapparaisse avec de la culpabilité à lui revendre. « Et maintenant tu n’as plus confiance ? Si l’un devait arnaquer l’autre ce ne serait pas moi. Regarde-toi. » Ses vêtements. Ils viennent du supermarché au maximum, ils n’ont pas cette aura, ce fluide, cette qualité qu’un tissu bien travaillé possède. Il laisse son regard aller sur elle. Il ne peut quitter cette envie de la piquer au vif, de vouloir la faire réagir. Ce qu’il laisse entendre n’est qu’antipathie et pourtant là, maintenant, il pourrait lui dire combien il la trouve belle et différente. Elle a évolué, ça ne semble pas lui être un mal.


Dernière édition par Seo Min le Dim 22 Juin - 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Dim 22 Juin - 13:58


SEOMIN & SOOHYUN
return in the past




« Depuis le temps tu l’es toujours ? » Il savait faire mal, et il le faisait surement exprès. Je ne savais pas. Je ne le connaissais plus. Au fond l’avais-je déjà réellement connu ? N’avais-je pas rêvé pendant ce laps de temps passé à ses côtés ? J’étais perdue dans ma tête, tout se confondait, tout se comparait. Je cherchais à le comprendre et à connaitre le vrai Seo Min. Mais c’était loin d’être facile. J’étais désemparée, j’étais perdue et j’avais envie de partir. Juste sans un mot. Me lever lasse, et quitter ce lieu. Ne plus le croiser, ne plus devoir plonger mon regard dans le sien, qui me racontait un passé bien trop triste et douloureux. Il avait un regard qui m’engendrait de la souffrance. Il avait en sa possession la clé du mal et ne se gênait pas pour l’enfoncer dans mon cœur et la tourner de façon à me faire tomber dans les abysses. « J’avais besoin d’argent. » Moi aussi avais-je envie de dire. On avait tous besoin d’argent sur cette fichue terre. Mais ce n’était pas pour autant que je l’avais dépouillée. Jamais l’idée ne me serait venue d’ailleurs. L’estomac se contractant, je me mordis l’intérieur de mes joues sans trop savoir quoi faire. Cette discussion ne mènerait nulle part. Juste à une souffrance sans nom, pour moi. Ecorchée vive aurait pu être mon surnom. Avec tout ce que j’endurais, j’étais loin d’être en bonne santé. Mentalement parlant. « Et maintenant tu n’as plus confiance ? Si l’un devait arnaquer l’autre ce ne serait pas moi. Regarde-toi. » Entrouvrant la bouche assez choquée de sa phrase, je laissais sortir un faible rire de mes lèvres. Il le faisait exprès. Il voulait me rendre folle ? Il voulait que je le gifle une seconde fois ? Etait-il masochiste ? Vexée par sa phrase, je serrais mes mains tremblantes en essayant de contrôler ma colère. Pourquoi ? Même avec ma mère je n’avais pas autant de colère. Peut-être que c’était notre ancienne relation qui lui permettait de pouvoir réellement me toucher avec ses paroles ? J’étais perdue. Désemparée. Inutile. « Ne me compare pas à toi. Jamais je ne m’abaisserai à ce genre de pratique, même au bord de la mort, même si je devenais la sdf du coin. » Crachai-je d’un ton faiblement sec. C’était rare que je sois ainsi, mais je ne pouvais pas me laisser bouffer par lui. Non, je ne le voulais pas. Inspirant franchement je soupirais en tentant de vider toute cette anxiété en moi et d’évacuer le stress qui montait de plus en plus. « Tu sais très bien, que pour toi, je t’aurai tout donné. Même si tu me quittais, je t’aurai tout donné. J’étais aveuglé par tes paroles et par tes gestes, tu as simplement agit en parfait connard. Et j’ai agis en parfaite idiote. » Proie facile, fragile, il avait dû se marrer à l’époque de me voir tomber dans le panneau. De me voir juste folle de lui, de me voir l’idolâtrer comme si c’était l’unique personne sur cette galaxie. Parce qu’à l’époque il avait été comme mon centre du monde me sortant de l’enfer que ma génitrice me faisait subir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Dim 22 Juin - 17:47

Il lui crache une nouvelle crasse à la gueule, c’est automatique. Ca le détend. Elle rit. Ce n’est pas sincère, c’est nerveux. Elle est tendue, il avait raison. Les pupilles posées sur l’abstrait tableau en face de lui, il laissa à la voix de Soo Hyun une seconde chance. Ses mots seraient peut-être intéressants cette fois-ci. Ne pas la comparer à lui. Etonné par la tonalité de voix autant que les paroles de la demoiselle, ses yeux rivèrent vers elle. Bien qu’habituellement inexpressif son visage se dérida légèrement affichant la surprise qu’il éprouvait à la voir autant sur les nerfs. Il ne s’attendait pas à ça, observant les courbes du tableau il n’avait pas senti Soo Hyun bouillir à ses côtés. Il l’avait provoqué. L’écoutant poursuivre, l’observant dans sa tentative de contrôle contraire à ses paroles il sentait là des mots refoulés des années durant. Même un imbécile l’aurait su. Quatre ans. Elle était si jeune à l’époque et pourtant déjà dans une telle détresse que quelques années de plus lui auraient sied à merveille. Etant resté jusque-là de marbre, de la gifle jusqu’à la généreuse proposition d’un pet’, les sourcils du mannequin se froncèrent. Doucement, toujours sans excès, sans réelle expressivité et pourtant les paroles de la jeune femme le dérangent bel et bien. « C’est comme ça que tu as transformé les choses ? Tu te fais du mal toute seule avec tes mensonges. » Le ton sec et le regard durement planté dans le sien, Soo Hyun pouvait très certainement déceler l’agacement profond de celui qui l’avait fait planer quelques années auparavant. Elle aussi elle l’avait fait se sentir différent. Il n’avait pas joué, pas comme elle l’insinue. Sa jeunesse mélangée à son égoïsme avaient donné lieu à ce résultat : là était l’explication de Seo.  « J’arrive pas à croire que tu retournes la situation de la sorte. Tu penses que je t’ai menti tout le long ? » Offusqué, il la fixe de ses yeux exprimant sa stupéfaction  totale.  « Tu sais quoi ? Il la regarde, ses paupières se fermant un instant afin de lui permettre de garder son calme. Lors de la réouverture elle est toujours là. Evidemment, la pause aura duré à peine deux secondes.  Tu m’saoules. » Tranchant le silence de sa sincère constatation il se sent tout à coup d’humeur à parler.  « Tu débarques là avec tes problèmes, ton passé, tes reproches. Pour moi c’est terminé tout ça alors lâche moi avec tes yeux de biche apeurée et ton discours dramatique c’est épuisant. » Il est dur avec elle pourtant la voir dans un tel état ne le rend pas vraiment fier de lui. Soupirant et passant une nouvelle fois le joint entre ses lèvres, celui-ci s’étant éteint il choppa le briquet de Soo Hyun dans un geste vif. Un peu trop peut-être, trahissant son agacement face à la situation.  « Tu as bien dû retrouver quelqu’un d’autre entre temps, non ? » C’était évident elle avait tout pour. S'enfonçant dans la banquette en allumant de nouveau son homme-made il s’injecta une nouvelle dose de drogue dans les poumons. Dieu qu’il se sentait psychologiquement mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Dim 22 Juin - 18:48


SEOMIN & SOOHYUN
return in the past




« C’est comme ça que tu as transformé les choses ? Tu te fais du mal toute seule avec tes mensonges. » Le ton sec de sa voix me fit frissonner. Je ne l’avais jamais réellement connu ainsi. C’était une première. Et j’aurai préféré ne pas la connaitre. Je m’en voulais. Pourquoi je m’étais approchée de lui ? Pourquoi je l’avais retrouvé ? Ici à des milliers de kilomètres de Séoul ? Destin merdique, j’étais habituée, ma vie ne valait pas un clou, mais j’avais toujours positivé. Un peu trop peut-être. « J’arrive pas à croire que tu retournes la situation de la sorte. Tu penses que je t’ai menti tout le long ? » Alors quoi ? C’était quoi ? J’avais envie d’hurler, j’avais envie de tout foutre en l’air, de le pousser j’avais juste envie de me défouler. C’était ce qu’il se passait dans ma tête. Hurler, sortir tout ce que j’avais sur le cœur, mais je n’en étais pas capable. J’étais trop faible pour ça, pas assez confiante en moi. J’aurai pu l’être, comme quand nous étions ensemble, mais son départ brusque et sa façon d’agir à l’époque m’avait pris le peu de dignité et de confiance que j’avais pu avoir. Au fond, tout le monde m’abandonne. « Tu sais quoi ? » Haussant un sourcil, je plongeais mon regard dans le sien avant de le voir fermer ses yeux. Il s’énervait. Je ne connaissais pas cette part de lui. Je ne connaissais pas ce Seo là. Et ça me faisait peur. Sursautant en le voyant rouvrir les yeux, je me surpris à avoir réellement peur. « Tu m’saoules. » Les larmes montant aux yeux rien que sur cette phrase, je déglutis en pinçant mes lèvres. « Tu débarques là avec tes problèmes, ton passé, tes reproches. Pour moi c’est terminé tout ça alors lâche moi avec tes yeux de biche apeurée et ton discours dramatique c’est épuisant. » N’y voyant plus très clair, je déglutis longuement en sentant mon souffle se couper. Je voulais juste une explication, une raison, peu importe, un mensonge, pour comprendre pourquoi. Pourquoi il m’avait fait ça. Alors que j’étais réellement prête à tout à l’époque pour lui. Jeune et conne. Sursautant lorsqu’il prit le briquet de mes mains j’essuyais mes joues. Je pleurais sans même m’en rendre compte. « Tu as bien dû retrouver quelqu’un d’autre entre temps, non ? » Reniflant faiblement, je détournais le regard avant de porter ma cigarette à mes lèvres et tirer longuement dessus, comme si ma vie en dépendait. Le simple fait de sentir la nicotine envahir mes poumons me calmait un peu. Pourtant mes mains tremblaient, trahissant simplement mes émotions. J’étais au bord du gouffre émotionnellement parlant. Je voulais tellement tourner la page comme lui, l’avait fait. Oui, je pouvais le faire mais j’avais juste besoin de mettre le sujet à plat. « Ouais. Je n’allais pas rester seule toute ma vie. » Pieu mensonge. Je n’avais personne dans ma vie. Comment pourrais-je avoir quelqu’un ? Entre lui qui m’avait juste dégoutée de l’amour et une mère qui bouffait ma vie. Comment ? Soupirant franchement, j’eu un nouveau frisson avant de tousser faiblement. « Tu sais quoi ? Ouais, je vais oublier. Je vais tourner la page. Mieux, je vais effacer notre passé. Et je pourrais faire comme si de rien était. J’aurai dû faire ça il y a quatre ans, je me demande pourquoi je ne l’ai pas fait. C’est vrai c’est épuisant, pas que pour toi, pour moi aussi. » Et j’allais le faire, quitte à souffrir intérieurement. Si ça pouvait me permettre de moins souffrir, si ça pouvait nous éviter à chaque fois que l’on se verrait ce genre de chose alors j’allais le faire. Lui pardonner et garder au fond de moi tout ce que j’avais envie de dire. Il savait que j’en étais capable. Fermant les yeux un long moment je déglutis avant de me tourner vers lui le scrutant alors quelques instants. L’envie de parler était là, mais ma gorge était bien trop nouée. J’avais juste envie de fuir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Dim 22 Juin - 19:45

Être dur avec SooHyun était une chose, la voir pleurer en était une autre. Tout ce qu’il voulait c’était qu’elle dégarpisse. Il lui en veut de revenir se pointer avec son petit minois appelant aux souvenirs. Son présent est beaucoup plus important maintenant, le futur aussi ; en rien le passé ne l’intéresse. Son ascension est la seule chose emprunte à l’obséder. Sous ses yeux il la voit déchanter et pourtant il ne réagit pas. Pire, il continue et enfonce un peu plus le couteau. Il ne saurait vraiment dire pourquoi ; par plaisir, par défense, par sadisme, par méfiance… il ne sait pas. Ce qu’elle dégage et lui provoque n’est pas qualifiable, ce fut bien trop intense à l’époque pour n’être qu’haine aujourd’hui. Après quelques années et un peu plus de maturité il pouvait dire qu’il avait merdé mais jamais il ne l’aurait avoué à voix haute. La fierté. Elle est bien trop grande. Toujours dans une certaine antipathie il lui demande les actualités sur ses histoires de cœur, ce cœur qui semble souffrir toujours un peu plus. Un rien l’affecte, la vie l’a trop blessée. Son regard glacial vient se poser un instant sur les mains tremblantes de Soo Hyun. Touche-t-elle au paradis poudré ? Le doute lui arrive soudain, ça lui serait un parfait échappatoire et ça expliquerait cette sensibilité à fleur de peau. Cette hypothèse lui déplait, tout comme celle d’un autre homme dans sa vie. Possessif. La maltraiter mais la garder pour soi… étrange conception. Cette femme ignore tout son pouvoir. Son regard revient vers le tableau, il ne veut pas qu’il le trahisse. Nouvelle taffe. A point, elle arrive lorsque SooHyun s’essaie au long discours. Un discours ennuyeux. Elle se persuade ou tente en vain un jeu d’actrice qui se révèle piètre. La malheureuse aura eu le mérite d’attirer une nouvelle fois le regard de Seo vers le sien. Il reste là à l’observer, l’intensité de leurs pupilles se croisant inlassablement. Coincés dans ce coin presque tranquille il pourrait l’embrasser dans l’instant, il en crève d’envie dans la plus horrible des cruautés. Soupirant lourdement, son bras vient passer derrière les épaules de la jeune femme afin de l’attirer vers lui. Elle n’a pas le choix, il la blottit contre elle sans même lui demander son avis. « Tu ne le feras pas. » La belle ne tournera pas la page. Il s’y refuse maintenant. Elle l’a cherché en venant lui parler. Tirant une nouvelle taffe grâce à sa main de libre, il constata de son autre que la peau de Soo Hyun n’avait pas perdu de sa douceur avec les années. « Reprends au moins des forces avant ça, si tu comptes toujours le faire. » Sûr de lui, de son effet sur elle, il se trouve parfaitement conscient de ses actes mais étonnement il aime bien l’avoir là, tout près de lui.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Dim 22 Juin - 20:20


SEOMIN & SOOHYUN
return in the past




Ce silence qui s’était installé, ne me dérangeait pas. Mais je savais que je devais partir. Qu’est-ce que je pouvais faire de plus ici ? A côté de lui, qui de toute évidence, m’avait oublié, avait tourné la page et devait avoir quelqu’un d’autre dans sa vie. Je ne lui en voulais pas d’avoir quelqu’un d’autre dans sa vie. C’était le courant de la vie. Mais j’avais du mal à imaginer la chose. Comment lui, qui fut un bref temps m’avait appartenu, pouvait appartenir à quelqu’un d’autre ? Dire que jusqu’à présent, je n’avais jamais pensé à ça. Il suffisait de le croiser pour y penser. L’humain était la pire chose sur terre. Torturé et masochiste. Sentant une chaleur m’entourer les épaules, je clignais des yeux en revenant à la réalité, avant de comprendre que… J’étais collé contre lui. Mon cœur s’emballant avec force, j’étais paumée là. « Tu ne le feras pas. » Rougissant faiblement, son odeur inhalait mes poumons. J’avais l’impression de suffoquer. Oui c’était ça, je suffoquais, simplement et purement. Depuis quand je n’avais pas sentis son odeur de si près ? Depuis quand je n’avais pas senti la chaleur de son corps contre le mien ? Cette simple idée me fit frissonner avec violence. Seo avait les mains les plus douces qu’il m’ait été permis de toucher. « Reprends au moins des forces avant ça, si tu comptes toujours le faire. » clignant les yeux, ma tête se mit à me tourner avec intensité. What ? Il cherchait quoi là ? Je ne comprenais pas trop ce qu’il se passait. Entrouvrant la bouche, je cherchais mes mots en ne les trouvant pas, j’étais juste. Paumée. Oui c’est ça. Relevant le visage vers lui, mon nez se trouva alors dans son cou ce qui me permit de voir sa jugulaire battre sous sa peau blanche et douce. Déglutissant, je détournais le regard avant de racler ma gorge. « Oppa qu’est-ce… » M’arrêtant de parler, je me rendis compte que je l’avais appeler comme à l’époque. Oppa. Une époque où dès que je le voyais, l’oppa me devenait facile. Un oppa magique, avec une lueur de bonheur dans les yeux, de l’amour plein la bouche, un futur plein la tête. « Qu’est-ce que tu fais là. Reprendre au moins des forces ? » J’étais pas sûre de bien comprendre là. Mon cœur s’emballant, je me redressais faiblement sans pour autant quitter son corps contre lequel j’étais. « Et tu sais très bien que je le ferai. Je le peux. Avec de la volonté on peut tout faire… » Marmonnai-je en cherchant à rencontrer son regard.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Dim 22 Juin - 21:37

« Oppa qu’est-ce… » Un sourire se dessine sur ses lèvres, un sourire en coin à la fois mauvais et amusé. Lui-même ne sait pas trop ce qu’il cherche mis à part son propre plaisir. La question est de savoir s’il se situe dans cette infâme attitude qu’il adopte et cette capacité à pouvoir obtenir de cette femme tout ce qu’il souhaite ou bien dans le contact avec Soo Hyun. Maintenant qu’il la retrouve il peut réaliser qu’elle lui avait manqué. Un peu. « Qu’est-ce que tu fais là. Reprendre au moins des forces ? » La poupée se réveille vite, trop vite. Dommage. Evidemment elle a compris, il ne l’a jamais considérée comme stupide de toute façon, tout simplement car elle est loin de l’être. Passionnée mais pas stupide. Il ne lui répond pas, tout ça se passe d’explications. Seo se passe toujours d’explications. Si elle veut lutter contre lui alors elle ferait mieux de se remplumer et c’était là ce qu’il lui proposait en tout bien tout honneur. La vie rendait Soo faible et vulnérable, il ne faisait que jouer avec tel un petit pantin. Il jouait avec sa poupée et comme toute poupée son propriétaire lui apporte une affection toute particulière. Il l’aime bien. Elle est jolie et presque déterminée. Jugeant la connaître plus qu’elle-même il se rapproche de son visage, réduisant leur distance à quelques futiles centimètres. Elle ne le fera pas. « Pourtant tu es toujours là. » Elle ne devait pas en avoir tant que ça de la volonté du moins pas autant qu’elle le prétendait. Le regard appuyé sur le sien, il reste là un moment finissant par reprendre sa position initiale. Elle s’était glissée contre lui, loin de le repousser. Ils ratent la fête mais qu’importe il y en a des tas comme ça. Des gens bourrés et drogués ce n’est pas la chose la plus difficile à trouver dans ce milieu lorsque la nuit tombe. « Et ta mère, toujours en vie ? » Il consomme doucement son cylindre d’herbe en abordant le sujet sensible toujours avec cette répartie mal placée. La chose l’intéresse vraiment, pas en elle-même non, mais il veut savoir où elle en est avec cette femme qui lui pourrie la vie. Peut-être que pour elle tout s’est arrangé depuis… Marquant une pause, il tire une longue taffe qu’il savoure doucement. Expirant avec lenteur il sentit cet élan de sûreté l’atteindre. Un élan qu’il ne peut réfréner. « C’est qui ce mec ? » Simple histoire d’archiver ses données, rien de plus. Le fruit de la curiosité, tout simplement.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Dim 22 Juin - 22:02


SEOMIN & SOOHYUN
return in the past




Son regard proche du mien, me fit faiblement pencher la tête sur le côté. Sans pouvoir me détacher de ses yeux d’un chocolat magnifique, je le fixais curieuse, je le fixais avec cette avidité dans le regard qui en disait long. Je pouvais presque sentir son souffle contre ma peau et j’avais envie de me rapprocher, mais au même moment il reprit sa place initiale. Il venait de m’empêcher de faire une connerie. « Pourtant tu es toujours là. » Baissant le regard je claquais ma langue contre mon palet tout en plissant le nez. Ouais, j’étais toujours là. C’était une évidence imparable. Je n’avais pas bougé d’un pouce. Car le fait d’être contre lui me plaisait. Je n’allais pas le cacher. Ça me faisait penser au passé. Inspirant longuement, je tentais d’oublier tout ça et de me dire que ce n’était qu’un ami. Oui, comme un câlin amicale. Les occidentaux, en sont friands. Le contact physique est plus que poussé chez eux contrairement en Corée ou ça se limite entre les gens intimes. Du moins de ce que j’avais connu. « Et ta mère, toujours en vie ? » Cette phrase eut l’effet d’une bombe. Me figeant, je n’avais clairement pas envie de parler de ma mère. Non. Fermant les yeux, je déglutis en me disant qu’elle serait mieux morte que vivante. Qu’elle aille faire chier les morts au lieu de me faire chier à moi. Mais à peine cette pensée finie, j’eu une once de remord… C’était ma mère je ne pouvais pas la souhaiter morte… Mon estomac se contractant, je lui en voulais de me parler d’elle. « C’est qui ce mec ? » Je mis dix bonnes secondes avant de comprendre de quoi il parlait. Déglutissant, je me redressais me décollant alors de lui en enlevant son bras de sur mes épaules. Ma clope c’était consumée seule. Pratiquement finie, je plissais le nez l’écrasant alors de mes doigts avant de m’en prendre une autre. Lui prenant le briquet, qui était mien à la base, je l’allumais avant de rester longuement silencieuse. Regardant droit devant moi je fixais un tableau qui ne m’intéressait guère. « Ma mère est toujours en vie, et m’a suivi ici à mon plus grand malheur. A croire que les doses qu’elle s’injecte, n’ont toujours pas eu raison d’elle. D’ailleurs si je suis ici ce soir c’est de sa faute. Pas moyen que je rentre. » Elle m’avait assez foutue les nerfs d’avoir vendu mes fringues…Portant à nouveau mon déstressant à mes lèvres, je fermais brièvement les yeux me sentant presque apaisé de pouvoir sentir la fumée m’enivrer. La gardant longuement bloquée dans mes poumons je la recrachais lentement par le nez avant de baisser le regard. « Pourquoi tu veux savoir qui c’est « ce mec » ? Un coréen. Gentil. Pas un connard lui. » J’appuyais bien sur le mot connard. C’est bien, maintenant je m’inventais une vie amoureuse… Génial… « Et toi ? Une fille dans ta vie ? » Rien que de prononcer ça, mon cœur se serra.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Mar 24 Juin - 13:37

La petite SooHyun avait, en dehors de sa carrière, une vie de merde. Il savait pour sa mère et il savait aussi qu’elle se bornait à l’aider et à vivre avec. A la voir comme ça ne respirant toujours aucune joie de vivre il pouvait aisément deviner que sa vie n’était pas toute rose en dépit de son succès fulgurant. A sa façon de se fermer lorsqu’il évoqua sa maternelle, Seo pensa un court instant que celle-ci n’était plus des leurs. Pourquoi pas après tout. Sujet clos, autant passer à quelque chose de tout autant intéressant voir même plus. Ca l’intéressait de savoir si y avait un autre torturé ou un brave pour s’attacher à cette fille. Elle était adorable, ouais, mais pleine de problèmes. C’était donc ce moment-là qu’elle choisit pour rompre leur contact. Piqûre de rappel. Seo en déduit que ce type devait être assez important à ses yeux pour qu’elle en devienne aussi mal à l’aise. Il l’observa longuement, l’analysant et ne pouvant s’empêcher de l’admirer dans son silence. Sa réponse concerna sa mère, autant dire qu’il ne s’attendait pas à ça mais de toute évidence le dernier sujet abordé n’était pas le favoris de la demoiselle. Elle disait ne même pas pouvoir rentrer chez elle : alarmant. « Quelle plaie. » Simple constatation. S’il avait s’agit de sa propre vie ça ferait un moment qu’il aurait largué ce poids encombrant qu’est la mère de SooHyun. Trop gentille, trop soumise, il y a des gens comme ça qui aiment avoir pitié des autres au péril de leur propre vie. Finalement elle se décida. Une réponse. Un sourire amusé glissant sur ses lèvres à la prononciation de l’adjectif le définissant très certainement, ses sourcils se haussèrent nullement déstabilisé par la constatation. « Wouw ça à l’air fun. » Grosse éclate, il aurait presque envie de participer à leur romance lui aussi. Quant à lui il n’avait pas grand-chose à exhiber de ce côté, aucune histoire naissante ne semblait pointer le bout de son nez. Le travail, toujours le travail. « Plein. » Lui adressant un malin clin d’œil lourd de sous-entendus, il se redresse sur ses pieds. Il a fait son temps ici, sur cette banquette. « Je vais d’ailleurs aller prendre un verre avec l’une d’elle, tu veux venir ? » Douce ironie, il lui accorde un sourire de ceux agaçants tant sûr d’eux avant de s’éclipser. L’inutilité de la réponse ne l’intéressait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Mar 24 Juin - 14:09


SEOMIN & SOOHYUN
return in the past




« Quelle plaie. » Ouais. C’était ça. Une plaie. C’était ma mère. Celle qui ne m’aimait pas mais qui me ponctionnait tous l’argent. Celle que j’aimais moi, malgré tout. Un jour peut-être que je serais simplement capable de m’en débarrasser et de l’abandonner pour qu’elle ne me suive plus. Ne répondant rien, n’ayant clairement pas envie de parler d’elle, j’en vins à mentir. A lui mentir sur une relation qui n’existait pas. Il avait cette possibilité, dont lui était le seul, à pouvoir me sortir de mes gongs. Je pouvais m’énerver face à lui, je pouvais mentir, je pouvais être différente. Peut-être était-ce dû à notre ancienne proximité, et cette relation qui m’avait aidé, fut un temps. « Wouw ça à l’air fun. » Ouais, très. Dans ma tête mon imagination pouvait, parfois être fun en effet. Ne le regardant pas, je préférais fumer tranquillement, fixer ma clope, et voir la cendre tomber petit à petit. Et puis j’étais surtout curieuse de savoir s’il avait une fille dans sa vie. Peut-être qu’il en avait une oui, est-ce qu’il les arnaquait toutes ? Ou était-ce simplement moi ? « Plein. » Interceptant son clin d’œil, j’haussais un sourcil avant de sourire faiblement. Menteur. Pensais-je. Son clin d’œil, sonnait aussi faux que mon soit disant petit ami. Le regardant se lever je le suivais du regard sans pouvoir m’en empêcher. « Je vais d’ailleurs aller prendre un verre avec l’une d’elle, tu veux venir ? » Hein ? Le regardant partir, je détournais le regard avant de porter la clope à mes lèvres. Il se fichait de moi… Soupirant franchement, je me levais d’un coup avant de serrer la mâchoire. Le fixant longuement, je filais moi aussi au bar, l’ignorant pleinement. Je me fichais de savoir si oui ou non ce qu’il m’avait dit c’était vrai ou faux. Attrapant un verre, je le remplis de je ne sais quoi, un alcool quelconque avant de me tourner vers lui et de m’approcher. Le regardant longuement, je levais le bras avant e lui renverser le contenu du verre sur la tête. Lâchant le gobelet sur sa tête je claquais ma langue contre mon palet assez énervée. « Tu sais quoi ? Va chier ! Toi aussi tu m’saoules ! Je ne suis plus la pauvre petite fille fragile que tu as connue. Alors ouais, peut-être que tu m’as aimé, je laisse le bénéfice du doute, ouais. Mais ne me prend plus pour une faible. Et amuse toi bien avec ta pseudo conquête fantôme. » Dis-je d’un ton plutôt calme. Déglutissant me fichant de savoir si on nous regardait, je me permis de prendre son fabuleux et merveilleux cylindre avant de tourner les talons et partir dehors. Bordel, c’était la première fois de ma vie que j’agissais ainsi. J’avais honte. J’étais rouge comme une pivoine et en plus ma pseudo prise d’élan, j’allais le regretter une fois dehors. Portant à mes lèvres ce que je lui avais volé, les mains tremblante –il fallait bien que le stress et l’anxiété se montrent- je l’allumais pour fumer. Le premier de ma vie tiens.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Mar 24 Juin - 16:47

La fragile se fait distante. Moins de regard, plus d’espace physique. Elle se renferme, il sent ne plus l’avoir à sa portée. Trop d’abus, la coquille devient impénétrable et lui échappe. Sa conclusion : il a réussi à la dégouter. Elle doit très sûrement l’être pour ne plus l’admirer de ses yeux effarouchés au regard profond. Jouant avec le feu, il se décide à partir. Ils n’ont plus rien à se dire, plus aucun intérêt à être ensemble. Y en a-t-il déjà eu un ? Très sûrement pour la demoiselle, elle a dû trouver les réponses à ses questions depuis. S’éloignant à la rencontre d’une silhouette familière, une connaissance avec qui il avait eu le plaisir de shooter il y a peu, sa brève conversation fut interrompue par le ressenti d’un liquide coulant au niveau de ses oreilles parvenant à ses épaules. Les sourcils froncés par l’incompréhension et face à l’expression de se charmante compagnie il se retourna. Une folle furieuse. « Tu sais quoi ? Va chier ! Toi aussi tu m’saoules ! Je ne suis plus la pauvre petite fille fragile que tu as connue. Alors ouais, peut-être que tu m’as aimé, je laisse le bénéfice du doute, ouais. Mais ne me prend plus pour une faible. Et amuse toi bien avec ta pseudo conquête fantôme. » Les yeux ronds comme des billes il la fixe médusé. Elle lui faisait quoi là ? C’est quoi cette scène dramatiquement inappropriée ?! Ses pupilles n’osent même pas s’aventurer vers les alentours. Il ne vaut mieux pas. Glissant ses doigts dans ses cheveux pour tenter de réorganiser cette horreur poisseuse à l’odeur de gin il la regarde partir les dents serrées. Tentant un instant de faire comme si de rien était, il s’excusa finalement de fausser compagnie à la demoiselle avant de marcher sur les pas de Soo Hyun qui avait filé droit dehors. Probablement trop lâche pour assumer sa connerie. « OH ! C’était quoi ça ?! Tu t’es cru dans une mauvaise sitcom ou quoi ?! » En face d’elle, la coinçant entre le mur contre lequel elle était appuyée et lui-même il avança d’un pas. Cette fois elle l’avait bel et bien énervé et surtout humilié. Il aurait tout fait pour sa carrière, qu’elle lui fasse coup pareil devant une majorité de mannequins qu’il allait ensuite devoir confronter professionnellement le déridait et pas de la meilleure façon possible. « Moi aussi j’ai galéré pour en arriver là, j’te laisserais pas tout bousiller. J’t’ai dit que t’étais mieux à l’extérieur de ma vie, t’as pas compris ce que ça voulait dire ? Reviens pas après toutes ses années pour foutre ton bordel garde le pour toi. Fous moi la paix, ok ?! » Cette fille était vénéneuse, il ne la voulait pas près de lui tandis que sa vie prenait un réel tournant. Les traits durs et proches des siens, il s’éloigna sentant sa colère toujours croissante. « Et touche pas à ça ! Vivement il récupéra ce qu’il restait du joint afin de mieux l’écraser de son pied. T’es déjà bien trop bas. » Tranchant, ses yeux n’éprouvaient aucune compassion envers elle. Tout ce qu’il espérait à présent était de ne jamais la recroiser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Mar 24 Juin - 17:05


SEOMIN & SOOHYUN
return in the past




Je le regrettais déjà mais tant pis. Je n’arrivais pas à me contenir avec lui. Impossible, d’ailleurs ça aurait été trop beau qu’il me laisse partir.« OH ! C’était quoi ça ?! Tu t’es cru dans une mauvaise sitcom ou quoi ?! » Me coinçant contre un mur, je plongeais mon regard dans le sien, me redressant faiblement en le voyant si près. Pas de peur non, juste je ne sais pas. Mais ce n’était pas de la peur que j’éprouvais. Seo n’était pas le genre de mec qui taperait une femme. « Moi aussi j’ai galéré pour en arriver là, j’te laisserais pas tout bousiller. J’t’ai dit que t’étais mieux à l’extérieur de ma vie, t’as pas compris ce que ça voulait dire ? Reviens pas après toutes ses années pour foutre ton bordel garde le pour toi. Fous-moi la paix, ok ?! » Ecarquillant les yeux, je ne pus m’empêcher de rire. Les nerfs. Les nerfs me faisaient rire. Un rire nerveux et coupait par l’envie de pleurer. Comme si j’étais un boulet pour parvenir à devenir mannequin. On aura tout entendu. J’étais surtout vexée. « Et touche pas à ça ! » Sursautant alors qu’il reprenait ce qu’il lui était dû, je le regardais l’écraser de son pied. Le mot gâchis me vint à l’esprit. « T’es déjà bien trop bas. » Quoi ? Entrouvrant la bouche, je le regardais longuement avant de rire une seconde fois tout en détournant le regard. Déglutissant je le regardais à nouveau mes sourcils se fronçant faiblement. « Alors quoi ? Tu dis que si j’étais restée dans ta vie t’aurai jamais pu devenir mannequin ? Quoi, j’attire les mauvaises ondes ? » demandai-je en levant les yeux au ciel. « Wow… Je suis bien trop bas ? Il te fallait quoi ? Une fille riche ? Une fille élégante ? Une fille qui serait restée avec toi pour ta jolie gueule et qui t’aurai acheté en te filant du fric ? » Ma voix s’élevait faiblement, plus par le stress que par la colère qui montait en moi. « C’est sûr être avec une fille dont la mère est droguée jusqu’à la pointe des cheveux et se prostitue pour pouvoir se payer son lot de merde ce n’est pas très glorieux. Alors il ne fallait pas sortir avec moi dès le départ ! Il fallait m’ignorer, passer ton chemin et continuer ta vie ! » Soufflant franchement je passais mes mains sur mes yeux. J’étais à cran. J’avais réellement besoin de tout déballer. « Okai, désolée pour la gifle, désolée pour le verre, mais tu… T’as ce truc en toi qui me permet juste d’être une autre personne. De pouvoir m’affirmer. Alors ouais, je ne cacherai pas que notre moment de pseudo couple m’a permis de toucher le bonheur, je t’avais oublié jusqu’à ce que tu apparaisses devant moi. Comme on dit l’amour et la haine y’a qu’un pas entre les deux. » Reniflant faiblement, je soupirais avant de pencher la tête en arrière. Je n’avais jamais autant parlé de ma vie sans bégayer, sans hésitation sans rien. Ce type il allait me rendre folle.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Mer 25 Juin - 13:55

Il se serait bien passé du petit soap que venait de lui offrir, bien que le verbe subir soit plus approprié, SooHyun. La laisser s’enfuir comme ça était impossible, il était bien trop en colère pour ça. Le pire dans tout ça c’est qu’elle riait. Elle riait. Est-ce que c’était le moment de se le permettre ? Certainement pas. Si elle ne l’avait pas regardé aussi longtemps dans les yeux un peu plus tôt il aurait pu penser qu’elle était droguée. Ce serait si facile pour elle d’y toucher. Ce petit son aigu sortant de sa bouche l’agaçait et sa façon d’être si soudainement amusée… elle a dû goûter à cette merde qu’elle tient habilement entre ses doigts. Evident. Tout aussi sec qu’agacé il lui adressa une nouvelle phrase meurtrière. Impossible de garder son calme avec quelqu’un d’aussi irritant qu’elle. « Alors quoi ? Tu dis que si j’étais restée dans ta vie t’aurai jamais pu devenir mannequin ? Quoi, j’attire les mauvaises ondes ? » Elle n’a rien compris et raconte n’importe quoi. Si seulement elle ouvrait un peu plus son esprit elle pourrait voir un peu plus loin que son nombril. « Non tu n’es pas si importante que ça. » qu’il glisse entre deux jacassements. Cela dit s’il n’était pas parti avec sa thune pour Paris il n’aurait sûrement pas été repéré par un chasseur de tête, l’un dans l’autre elle n’a pas tort mais pas de la manière dont elle le pense. Un soupire s’échappe d’entre ses lèvres, trop blasé par le fait d’être comparé à un homme entretenu. Folle furieuse. Elle ne s’arrête pas et remet une fois encore ses sentiments. Sérieusement c’est vraiment le genre de chose dont il n’aime pas parler. La dramatisation, les émotions et tout ce qui s’y rattache… ça lui passe au-dessus. Pinçant l’arrête de son nez aussi fort afin de contrôler ses émotions et la perte de son sang-froid, lui hurler dessus n’arrangeraient pas les choses et déclencheraient très certainement un autre flot de paroles défaut de larmes. « Arrête avec ça Soo » Ses supplices sont vains, une nuée d’expression sentimentale continue de couler le long des lèvres de Soo Hyun. Toujours à raconter la même chose, à se persuader elle-même d’avoir vécu dans le mensonge à cette époque-là. Elle s’arrête. C’est fini. Le calme semble être soudain revenu, il l’observe. Elle semble avoir sorti ses tripes de son corps. C’est à lui de parler, du moins il l’imagine. Tant bien que mal il refoule son agacement, ils n’arriveront à aucune conclusion avec leurs attitudes respectives. « Tu n’as rien écouté de ce que je t’ai dit. » Seo parle peu mais il attend des autres que les seules paroles qu’il prononce soient imprimées. Concernant la jeune femme il devait s’agir de tout autre chose que de l’inattention. « Quoi que je dise tu ne me croiras de toute façon pas alors reste donc dans ta torture et va t’affirmer avec quelqu’un d’autre en attendant de devenir assez ouverte d’esprit pour qu’on puisse avoir une discussion censée. » Autant couper court à tout ça. Leur relation passée avait été belle mais bordélique, à l’image de leur rencontre aujourd’hui. Du n’importe quoi. « Passe une bonne soirée. » Pitié qu’elle ne le rattrape pas cette fois. De toute façon à part lui balancer un briquet sur la tête pour enflammer l’alcool elle n’avait pas de réel moyen de l’emmerder. Il tourna les talons. L’odeur du gin appelait à la douche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   Mer 25 Juin - 16:00


SEOMIN & SOOHYUN
return in the past




« Arrête avec ça Soo » Mais malgré sa supplication, je continue, il fallait que ça sorte. J’en avais besoin. Et ça me fit d’ailleurs un bien fou. Je n’avais plus rien à dire maintenant. Je me sentais juste vide et épuisée. Comme si j’avais couru le marathon de New-York, alors que non. « Tu n’as rien écouté de ce que je t’ai dit. » Détournant le regard, je pouvais juste sentir mon cœur battre la chamade, au point de me faire mal à la poitrine. « Quoi que je dise tu ne me croiras de toute façon pas alors reste donc dans ta torture et va t’affirmer avec quelqu’un d’autre en attendant de devenir assez ouverte d’esprit pour qu’on puisse avoir une discussion censée. » Ne le regardant pas, je fermais brièvement les yeux en tentant de me calmer. Je ne me reconnaissais même plus. « Passe une bonne soirée. » Tournant le regard je le vis alors partir. Fixant son dos, je ne bougeais pas, le regardant juste. Il marchait, avec une allure aussi belle que lui. Mes épaules se voutant, je penchais la tête en arrière, restant un moment de la sorte. Les larmes aux yeux, elles ne coulèrent pas pour autant, ce qui m’énervait un peu. Soupirant, je pris la route, direction chez moi. De toute façon, je n’avais même pas le courage de rester dehors à errer n’importe où. Les jambes lourdes, le cœur lourd, tout lourd, j’essayais d’avancer avec un minimum de décence. J’étais mannequin à la base. Mais là, je ressemblais plus à un gros poids mort qu’autre chose. Le pire fut de monter les cinq étages… Sans ascenseur, c’est sûr qu’il fallait un peu –beaucoup- de courage. Surtout dans ce genre de moment. Enfonçant la clé dans la porte je la poussais de mon pied avant d’entrer et plisser le nez. Bordel ça puait comme pas possible. Voyant ma mère dans la cuisine, je constatais qu’elle avait à priori raté son repas. Fut une époque où elle savait cuisiner. Bouffée par la drogue c’était plus trop le cas à présent. « Ou tu étais ?! Pourquoi tu n’étais pas à la maison ?! J’ai faim ! Fille ingrate je t’ai donné naissance soit reconnaissante. » Elle hurlait. Hurlait. Je me déconnectais, totalement, ne l’écoutant plus. Jetant mes affaires dans mon coin, je me déshabillais avec qu’une envie, dormir. Jetant ses fringues sur elle je soupirais alors qu’elle hurlait encore plus que c’était un manque de respect. « Meurs ! Va mourir dans un coin et fou moi la paix ! » Dis-je en la poussant alors qu’elle voulait surement me taper, comme d’habitude. A cause d’elle ma vie était plus que pourrie. Et ce soir en était la preuve. Pour une fois je ne regrettais pas mes paroles.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S&S ~ return in the past   

Revenir en haut Aller en bas
 

S&S ~ return in the past

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brochettes melon pastèque mozza
» les bienfaits de la pastèque.
» Bulgarian navy - Mairine bulgare
» tomates, pasteque, pomme de terre
» confiture de pastèque!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODELS :: Après l'effort... :: le reste de paris-