AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Elle se déhanche, bouge doucement sur une musique qui maintenant enivre nos journées. Pourtant on s'en balance bien de la Valentina, de son escapade à Rome et de ses désirs de dolce vita, Elle vit dans nos crânes, avec son petit sourire mutin. It's wonderful, c'est comme ça. Depuis qu'on est gosse, on grandit à travers des spots publicitaires, des affiches aussi grandes que nos mères, fasciés brillant sur les immeubles parfois gris de Paris. On sifflote la musique de la dernière pub à la mode, inconsciemment pris dans l'engrenage, c'est qui ce type déjà ? Paolo Conte ? Si efficace. On rêve de liberté, de femmes modernes, du pantalon de Coco Chanel à la jupe asymétrique qu'on trouve dans n'importe quelle boutique de prêt-à-porter. Parce qu'il y a cette femme, dans notre dernier Vogue qui la porte tellement bien, et ce parfum, dieu ce parfum, si Hermès a l'air si sauvage, si libre, alors notre homme le sera aussi. Ce serait si beau, n'est-ce pas, d'être cet homme-là ? On les désire, férocement. Cet homme, cette femme. C'est l'histoire, d'une perfection calculée à la mèche près, la notre, la votre.


17400
14000
35100
models © 2013/14, toute copie partielle ou intégrale est prohibée, optimisé sous chrome.


aeroplane

7feetunder

Partagez | .
 

 « Monsters don't sleep under your bed. They scream inside your head. » + camillia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: « Monsters don't sleep under your bed. They scream inside your head. » + camillia   Sam 21 Juin - 14:16



CAMILLIA ZLACTOV
« Monsters don't sleep under your bed. They scream inside your head. »


☞ DE QUELLE FAÇON AS-TU ÉTÉ DÉCOUVERT ?

RÉPONSE ϟ
J’ai été découverte très jeune, lors d’un concours de miss en Russie. Très vite, j’ai pris goût aux shoots photos et aux voyages, alors j’ai continué sur cette voie. Depuis l’âge de dix ans, je n’ai pas quitté le haut du podium. J’aime mon métier, j’aime les vêtements neufs, j’aime être au centre de l’attention, et j’aime devenir l’égérie d’une marque, le modèle des femmes de mon âge. J’aime être un but à atteindre, et ce, depuis bien longtemps.  

☞ QU'EST CE QU'IL TE PLAIT LE PLUS DANS L'INDUSTRIE DE LA MODE ?

1 ϟ
les voyages !
4 ϟ
rencontrer des gens, apprendre à les connaitre...

☞ T'INTÉRESSAIS-TU À LA MODE AVANT DE DEVENIR MANNEQUIN ?

1 ϟ
tout jeune déjà, j'avais un sens aiguë de l'esthétique.

☞ COMMENT ENTRETIENS-TU TON CORPS ?

2 ϟ
je nage beaucoup.
3 ϟ
dans des salles de sport.

☞ DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ES-TU MANNEQUIN ?

4 ϟ
depuis tout jeune.

☞ QUELLE VILLE PRÉFÈRES-TU ?

1 ϟ
paris.

☞ ARRIVES-TU À L'HEURE À TES RENDEZ-VOUS ?

2 ϟ
pile à l'heure, comme toujours.

☞ QUE FAIS-TU LORSQUE TU PATIENTES À UN CASTING ?

2 ϟ
je discute avec d'autres mannequins et personnel.
3 ϟ
je lis ou écoute de la musique.

☞ QUE FAIS-TU DE TON TEMPS LIBRE ?

1 ϟ
je sors beaucoup, dans des boites de nuit ou des bars, je crois que j'aime bien m'exhiber.
4 ϟ
je prends le temps de visiter la ville dans laquelle je me trouve, et rapporter quelques souvenirs.

☞ ES-TU À L'AISE AVEC TON CORPS ?

3 ϟ
je peux enlever le haut, mais le reste n'est pas envisageable.
4 ϟ
je préfère au grand maximum rester en sous vêtement et ne pas avoir à les enlever.

☞ VOIS-TU LE MANNEQUINAT COMME UNE VÉRITABLE CARRIÈRE OU SIMPLE JOB ÉPHÉMÈRE ?

3 ϟ
le mannequinat, c'est ma vie, je veux en faire ma carrière.

☞ ES-TU SIGNÉ DANS UN AUTRE PAYS ?

3 ϟ
oui, dans beaucoup d'agences étrangères !

☞ DE QUOI TE NOURRIS-TU ?

2 ϟ
je mange un peu de tout, en essayant de ne pas trop faire craquer la balance.

natonalité
Espagnole.
lieu de naissance
Saragosse, Espagne.
origines
espagnol et russe, mélange étrange. Cocktail explosif.
age, date de naissance
Vingt-quatre ans, née le six septembre.
statut civil
Officiellement célibataire, officieusement volage.
situation financière
Plus qu'aisée..
orientation sexuelle
Bisexuelle, aucune préférence.
rang
Top Model.

taille : Un mètre quatre-vingt.
tour de poitrine : quatre-vingt un centimètres.
tour de taille : soixante-trois centimètres.
pointure : quarante.
yeux : l'océan dans les yeux, bleus.

MON BOOK
you wanna piece of me ?


ONCE UPON A TIME
queen of the gas station
☇Elle est la cadette, ayant une sœur au-dessus d’elle, du nom de Lucy. Elle est née dans une famille peu aisée. Son père était un travailleur acharné, sa mère était couturière. Elle vivait à la solde des aides russes, elle allait à l’école car sa mère faisait le nécessaire pour l’y emmener. Elle a toujours eu le sens des valeurs, et dès qu’elle a gagné un peu d’argent, elle a fait preuve d’une grande bonté, l’offrant à des associations. Elle a quitté l'espagne dès ses deux ans. Elle a rejoint Moscou dès cet âge-là.
☇Elle a été réellement repérée à l’âge de douze ans. De suite, elle est devenue mannequin pour des vêtements d’enfant, puis l’égérie d’une marque de vêtement pour les petits hauts comme trois pommes.
☇En grandissant dans un tel luxe, elle en oublia quelque peu sa famille. Quand ses parents perdirent la vie -Sa mère, quand elle avait quinze ans, et son père, seize-, elle ne se le pardonna jamais et commença à plonger.
☇Bien vite, elle ne fit plus la part des choses. Sa vie sociale se dégrada : fête à répétition, coups d’un soir, shoots photos le lendemain, elle fit la une d’une tonne de tabloïds. Sa sœur cessa de lui parler complètement, continuant sa propre ascension sociale. Elle eut des problèmes de drogue durant deux ans.
☇A dix-huit ans, elle rencontra une fille, Saenna, qui l’aida à remonter en scène.  Elles vécurent une idylle d’environ deux ans. Camillia lui demanda sa main, celle-ci refusa et repartit vers l’Espagne, pour continuer des shoots. Plus que dégoûtée, Camillia replongea mais arrêta la drogue.
☇Depuis ses dix-huit ans, elle est plus que bosseuse. Sa renommée devint planétaire et aujourd’hui, à vingt-quatre ans, elle a tout ce qu’elle a toujours rêvé.
☇Malheureusement, elle n’a pas perdu ses vieilles habitudes. Elle fait la fête, souvent. Elle se sent mal, des fois. Elle n’a jamais fait le deuil de sa famille.
☇Camillia fait une fixette énorme sur son poids, mais ne s’empêche jamais de manger. Elle est plutôt compulsive : elle va manger des tonnes, puis s’arrêter sous la honte, pus vomir pour reperdre les kilos. Personne ne s’en est jamais rendu compte car elle cache bien son jeu.
☇Excellente oratrice, leader-née, c’est toujours un plaisir de travailler avec elle car elle est très professionnelle. Mais elle est très froide, hautaine et inaccessible d’apparence.
☇Aujourd’hui, elle est connue et reconnue. Elle aime son travail, elle aime faire la fête, elle ne supporte pas son poids, elle est volage et n’a plus aucun contact avec sa sœur ou Saenna. Elle est plutôt solitaire et s’est découvert un caractère fort et peu facile.

«  côtes saillantes

jambes arquées

omoplates déployées


La poupée a besoin de décompresser. Manger ? Non. Déjà trop grosse. Le 34 est trop grand mais on sait tous que Madonna fait du 32, n’est-ce pas ? La poupée, elle fume. Comme un pompier. Elle en a besoin, vous savez. Pour oublier. Parce qu’elle a honte. Neuf calories de trop sur le régime et c’est l’apocalypse. Son esprit se brouille et les larmes dégringolent sur son visage de bourge. Elle ne fait pas exprès d’être grosse, après tout. Elle a essayé de ne plus l’être. De vomir. D’arrêter de manger. Mais les hommes viennent et la sauvent. Ils la font manger de force, la princesse. Neuf calories en trop. Et l’estomac qui gronde quand même. C’est fou le vacarme qu’il fait. Il a besoin de s’exprimer, de dire qu’il n’est pas content, que ça a trop duré. Mais comment peut-elle le deviner ? Elle n’a plus faim. La poupée n’est plus humaine. Pas faim, qu’elle se répète. Sait-elle qu’elle ment ? Sans aucun doute. Mais des fois, les mensonges sont trop importants. Ils rongent, vous savez, ils bouffent jusqu’à la dernière parcelle de notre humanité. Alors, elle oublie. Elle ment comme elle respire et elle dit qu’elle est sincère. Parce qu’elle aime croire ça. Les doigts tremblent. Y’a la gorge qui se noue. Qui fait des noeuds. Et elle étouffe, là, devant sa calculatrice. Neuf calories de trop. Et ça résonne. Echo sur écho, la douleur est la même. C’est pas bien, qu’elle se dit. Tu vas devoir les perdre, ces neuf calories, qu’elle se répète. Tu sais, ça va être dur, elle entend. Tu devrais commencer dès maintenant, elle murmure. Alors elle se lève, et elle part. Vomir sa vie. Elle déambule dans ses vêtements trop grands. Elle continue d’avancer, elle tangue, ivre de mourir, ivre de mourir, ivre de rien. Elle déambule avec ses plus beaux souliers aux pieds. Elle prononce quelques phrases qui lui écorchent les lèvres. Elle murmure des rasoirs et elle en a rien à foutre. Elle a vomi, mais c’est fini. Elle retourne s’amuser. Cigarette au bec, la litanie sans fin, l’engrenage infernal reprend. Jour semblable, encore. Demain devait être un autre jour, vous savez. Mais une fois l’habitude commencée, difficile de s’en détacher, surtout quand celle-ci s’appelle vice et déchéance. Passe-moi la vodka, elle dit. Et puis c’est fini. Journée semblable, ça continue. »


« Tambour, mon amour.

Frappe, frappe, frappe, explose-moi les côtes.

Tambour, mon amour.

Et regarde donc tout ce que tu m'ôtes.


« Epouse-moi. » Elle le dit sur le ton de la conversation. Elle est comme ça, la poupée. Elle parle sans réfléchir, parce qu’elle aime. Elle est amoureuse, un peu trop. Elle fait une overdose de ce sentiment néfaste pour son système nerveux. Elle lui adresse un petit sourire. Jolie Camillia. Et Saenna qui sourit encore plus. De cette façon mystérieuse. Elle dit alors cette phrase. Un jeu entre elles. Signé Pierre Bottero.  « Il y a deux réponses à ta question. Celle du poète, et celle du savant. Laquelle veux-tu ? » Elle a cette voix maternelle qui transporte. Camillia, elle relève les yeux. Ses beaux grands yeux bleus pleins d’étoiles. Ils brillent, beaucoup. « Celle du poète. » Saenna glisse sa main dans ses cheveux blonds. La princesse ne bouge pas, attendant patiemment la sentence. « Nous n’avons pas besoin d’anneau pour rester liées… Nous nous aimons, nous n’avons pas besoin de plus. » Camillia reste là, à la regarder. Y’a ses beaux cheveux bruns, son sourire enjôleur, ses beaux yeux bruns, y’a la terre, la mer, les étoiles sur son visage. Y’a l’harmonie, le silence, la virtuosité dans son regard. Mais y’a aussi sa mâchoire serrée, son regard brisé, qui prouve que rien n’est gagné. « Celle du savant… » La voix de la poupée n’est plus qu’un souffle. Un murmure lointain. Saenna se redresse, retirant sa main de la longue rivière d’or. Elle lui adresse un sourire désolé, desserre la mâchoire, retrouve les étoiles dans ses yeux. Elle est belle, comme ça. Diablement belle. Garce. « Non. » Et là, elle tombe. De haut. Mais ne vous fiez pas aux apparences. Elle ne voit pas son cœur qui tombe de vingt étages. Elle n’entend pas le bruit macabre de son palpitant qui s’effondre au sol. Elle ne sent pas le sang qui s’écoule. Rien de rien. La princesse reste stoïque. Saenna s’en va. La boucle est bouclée. La porte claque … Elle a mal, tellement mal. C’est surréaliste. Garce, garce, garce. Elle la maudit. Encore et encore. Jusqu’à ce que Morphée accepte de l’étouffer avec ses bras. Dors, chérie, dors.  Tu pourras ruminer demain, car demain sera un jour semblable. »

DERRIÈRE L'IMAGE
BEHIND THESE HAZEL EYES
pseudo : demencia.
prénom : appelez-moi iv.
age : l'âge légal pour manger du chocolat, mais peut-être pas assez pour conduire un camion de poubelle. à méditer.
avatar : la magnifique lindsay ellingson.
crédits : tumblr, pour la plupart.
le mot de la fin : contente de revoir models.     .


Dernière édition par Camillia Zlactov le Sam 21 Juin - 16:00, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: « Monsters don't sleep under your bed. They scream inside your head. » + camillia   Sam 21 Juin - 14:19

ce choix    

bienvenue et bon courage, j'ai hâte d'en savoir plus   
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: « Monsters don't sleep under your bed. They scream inside your head. » + camillia   Sam 21 Juin - 14:23

Elle pétille cette blonde, très bon choix.   
Bienvenue. :face:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: « Monsters don't sleep under your bed. They scream inside your head. » + camillia   Sam 21 Juin - 14:24

merci à vous deux.     
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Duval
avatar



Avatar : kate moss.
Crédits : alcaline.
Messages : 459
Nationalité : française.
Réputation : 10026

MessageSujet: Re: « Monsters don't sleep under your bed. They scream inside your head. » + camillia   Sam 21 Juin - 16:17

Voilà pour toi.

BIENVENUE CHEZ FORD
marche ou crève
Bonjour ! Oui, entrez, je vous prie. Voilà, asseyez-vous ici... Bon... comme vous pouvez vous en douter, si vous êtes ici, c'est bien évidemment parce que votre book et votre candidature m'ont plu. Alors Mademoiselle Camillia, il va falloir vous montrer à la hauteur maintenant puisque c'est la dernière ligne droite vers votre carrière de mannequin chez Ford. Alors vous allez vous lever, aller jusqu'à la porte puis revenir vers moi en marchant, et je veux que vous visualisiez le catwalk sous vos pieds, les photographes, les stars... Très bien. Allez-y. Bon, c'est pas mal. N'oubliez cependant dans pas que c'est le vêtement, la star et pas vous. Et sauf exception, on vous demandera pas de sourire. Bref, vous pouvez vous rassoir. Alors déjà, j'vais prendre votre numéro de téléphone... Hm. Hm. Hm. Ok, c'est bon. Un petit autographe ici, s'il vous plait. Très bien... Deux ou trois règles maintenant : quand on vous appelle, vous décrochez. Quand on vous envoie un message, vous cessez toute activité pour le lire et faire ce qu'il y a marqué. Et surtout, vous ne nous manquez en aucun cas de respect et vous faites ce que l'on vous dit de faire. Sachez que sans l'agence, vous n'irez pas bien loin dans votre vie de mannequin, alors tenez-vous à carreaux. Vous devrez nous tenir au courant de votre parcours, parce que même si on vous surveille de près, vous n'êtes pas le nombril de l'agence et nous pouvons passer à côté de certaines choses. Et, une dernière chose... je vous conseille de vous construire un bon carnet d'adresses, parce que l'agence ne fera pas ce travail pour vous. Et n'oubliez pas de faire bonne impression.
Sur ce, je vous souhaite la bienvenue chez Ford Models et pour toute réclamation, allez embêter votre agent, j'ai autre chose à faire personnellement. Je ne vous raccompagne pas, je crois que vous savez où se trouve la sortie. Passez une bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Monsters don't sleep under your bed. They scream inside your head. » + camillia   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Monsters don't sleep under your bed. They scream inside your head. » + camillia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sommiers éléctriques
» Monster in my Pocket ou MIMP
» so she ran away in her sleep. and dream of paradise (IOANA)
» Les Monsters High de Kogepany
» (cs.) ☆ not all monsters do monstrous things.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODELS :: L'Installation :: présentations :: présentations terminées-