AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Elle se déhanche, bouge doucement sur une musique qui maintenant enivre nos journées. Pourtant on s'en balance bien de la Valentina, de son escapade à Rome et de ses désirs de dolce vita, Elle vit dans nos crânes, avec son petit sourire mutin. It's wonderful, c'est comme ça. Depuis qu'on est gosse, on grandit à travers des spots publicitaires, des affiches aussi grandes que nos mères, fasciés brillant sur les immeubles parfois gris de Paris. On sifflote la musique de la dernière pub à la mode, inconsciemment pris dans l'engrenage, c'est qui ce type déjà ? Paolo Conte ? Si efficace. On rêve de liberté, de femmes modernes, du pantalon de Coco Chanel à la jupe asymétrique qu'on trouve dans n'importe quelle boutique de prêt-à-porter. Parce qu'il y a cette femme, dans notre dernier Vogue qui la porte tellement bien, et ce parfum, dieu ce parfum, si Hermès a l'air si sauvage, si libre, alors notre homme le sera aussi. Ce serait si beau, n'est-ce pas, d'être cet homme-là ? On les désire, férocement. Cet homme, cette femme. C'est l'histoire, d'une perfection calculée à la mèche près, la notre, la votre.


17400
14000
35100
models © 2013/14, toute copie partielle ou intégrale est prohibée, optimisé sous chrome.


aeroplane

7feetunder

Partagez | .
 

 Bigger boys and stolen sweethearts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Bigger boys and stolen sweethearts   Ven 11 Juil - 18:51



JANE COOPERWHITE
TÉNÉBREUSE, TOURMENTÉE, TOXIQUE. IRRÉSISTIBLE, L’ÂME COMME UN CIEL D’ORAGE


☞ qu'est-ce qui t'as poussé vers ce choix de métier ?

RÉPONSE ϟ
Les mauvaises langues diront par défaut, les amis diront que c'était une suite logique. Talent caché ou pas. Elle s'est lancée comme chroniqueuse mode, ancien mannequin, it girl, détestée puis boudée, elle s'est reprise en main.

☞ depuis quand exerces-tu ton métier ?

4 ϟ
j'ai l'impression que ça fait une éternité. Même si au fond ça ne fait pas plus d'un an qu'elle le fait.

☞ si tu en es arrivé à ce stade aujourd'hui, c'est grâce à la chance ou au travail ?

3 ϟ
les deux !


☞ qu'est-ce qui t'intéresse tant dans la mode ?

4 ϟ
c'est simplement une passion, j'aime la mode et la mode m'aime.

☞ as-tu un agenda chargé ?

1 ϟ
je n'ai pas une seconde à moi !
<

☞ ARRIVES-TU À L'HEURE À TES RENDEZ-VOUS ?

2 ϟ
pile à l'heure, comme toujours.

☞ quel est ton point de vue sur les mannequins ?


4 ϟ
ils sont vraiment géniaux, j'ai beaucoup d'amis mannequins ! A nuancer quand même, tout n'est pas rose, et elle le sait très bien pour l'avoir été elle même auparavant.

☞ es-tu épanouis dans ton métier ?

1 ϟ
c'est ma vocation, j'adore mon travail !

☞ c'est quoi ta journée typique en quelques mots ?

RÉPONSE ϟ
Réveil matinal, car c'est bien connu l'avenir est incertain autant se lever tôt, elle commence par checker ses mails, répondre aux events , etc , regarder tout les articles où on peut parler d'elle. Elle regarde ensuite son agenda, car elle a tendance à oublier pas mal de choses, elle s'apprête et part dans un endroit au hasard. En ce moment c'est un bar style année 50, elle aime bien, elle n'a pas de bureau a par dans son appart' mais il n'y va pas jamais. J'pense qu'elle a voulu faire comme Carrie dans Sex and the City sauf que bon elle n'est pas Carrie et Nico n'est pas Big ... ERM . La suite c'est freestyle, interview, shooting, recherche de nouvelles tendances, events le soir. Bref c'est pour ça qu'elle aime son métier.

☞ si tu devais définir ta réputation dans le milieu professionnel ?

RÉPONSE ϟ
Elle pense qu'on admire son travail, en tout cas un bon nombre de personne lui on dit, mais tout est relatif. Elle sait que pendant sa période de flottement où elle n'était plus l'ancien mannequin adulé et la it girl indétrônable, tout le monde la jugeait, pensait qu'elle ne savait rien foutre, et pire que son passé n'avait juste qu'été un coup de chance. Les envieux diront que son taf de chroniqueuse n'est qu'une excuse, une sorte de sous-métier pour rester sous des projecteur déjà réchauffés d'après eux. Que nenni elle aime ce qu'elle fait, et elle sait qu'elle est faite pour ce job, n'en déplaise à certains .  

☞ et quelle réputation préfèrerais-tu avoir, si la tienne ne te convient pas ?

RÉPONSE ϟ
 Non elle lui convient, merci bien.
☞ si tu devais donner quelques conseils à quelqu'un qui souhaiterait faire ton métier, ce serait ?

RÉPONSE ϟ
-Il y'a vraiment quelque chose de primordial, ça peut paraître con , soit on se protège , soit on s'expose . Jane joue avec les deux. Elle enchaîne les soirées, les photos, les bises aux célébrités, mais elle refuse qu'on parle désormais de sa vie privée.
-Avoir une grande gueule peut servir mais franchement , limite il n'est pas qu'applicable dans ce métier . Parole d'amis.
-Avoir un amour pour la mode, mais cela est évident.
-Etre organisé.
-Ne pas avoir peur de se tromper, oser, suivez seulement votre fils rouge et non celui de quelqu'un d'autre, a par si vous travaillez dans un mag' et que vous avez un boss ( venez pas dire que c'est de ma faute si vous vous faites congédier)

☞ quels sont tes projets dans un avenir plutôt lointain (10/15 ans) ?

RÉPONSE ϟ

Avoir des enfants, prendre du temps pour moi, arrêter les mondanités , vivre à la campagne (ouais) .  

natonalité
Britannique.
lieu de naissance
 Cambridge
origines
Anglaises et Irlandaises.
age, date de naissance
27 ans ,  11 Novembre
statut civil
brisée
situation financière
roule ma poule
orientation sexuelle
les blousons en cuir
rang
Proficient.

métier
Chroniqueuse mode.
degré de célébrité
7/10

YOUR CAREER
yeah, I'm workin' To make butter for my piece of bun
Elle a commencé il y'a un an précisément. Pas vraiment par hasard, les tendances ça l'a connait, son job est de les décrypter et de les illustrer avec sa touche perso', elle préfère perso' avec l'humour.  Elle ne travaille pas pour un magazine en particulier, ils l' appelle, elle dit oui ou non, sa notoriété lui permet de vivre confortablement, et ses preuves dans le métier sont probantes. Elle passe sa vie a checker les magazines, les blog modes, faire des street styles, regarder les défilés des grands pour ensuite expliquer ce que sera la mode de demain, ce qu'il faut porter, ce qui est dépassé. Elle s'inspire aussi beaucoup du styles des célébrités/mannequins, d'où sa présence aux events, elle s'amuse, mais comme le disent ses amis , Jane s'amuse mais on sait tous qu'elle est ici pour son job.


ONCE UPON A TIME
queen of the gas station
LA VESTE EN JEAN
Jane a passé son enfance a Cambridge en Angleterre puis toute son adolescence à Londres, pui s'est devenu un peu du freestyle étant donné son travail de mannequin, elle parcourait le monde dirait-on.  Elle a toujours été souriante, avec ses vêtements comme moyen d'expression. Elle a fait des études de lettres en parallèle de son métier de mannequin et pour son métier actuel, elle remercie ses parents d'avoir insisté pour qu'elle continue ses études. Elle n'oubliera jamais cette période de sa vie, elle n'est pas nostalgique bien au contraire, elle aime se dire qu'elle a fait son temps dans ce métier et qu'elle a aimé ce qu'elle a fait malgré des hauts et des bas.

LA VESTE EN CUIR
Jane était ce qu'on pouvait appeler, une it girl. Elle était au sommet de sa gloire et on peut dire que la chute, n'était pas amortissable par un tissus de taffetas. Elle était la fille que tout le monde voulait suivre, on voulait la ressembler, on l'adulait, un point c'est tout. Elle avait le chic, d'assembler ce que le monde entier pouvait trouver insignifiant ou moche, mais sur elle cela devenait un luxe. Les derbies avec des socquettes de filles de 8 piges, un t-shirt de groupe que les moins de quarante ans ne pouvait pas connaître, la coupe au carré, alors que c'était la mode d'arborer des crinières de sirènes. Vous comprenez, tout le monde voulait être elle. Et puis on ne sait pas vraiment pourquoi Jane est devenue démodé, hasbeen, mainstream, en fait moi je sais très bien pourquoi. Personne ne sait sauf elle, elle a continué à aller aux events, toujours avec de l'entrain, mais personne n'en avait pour elle, elle ne revenait plus pompette , des soirées, et plus personne ne lui proposait des contrats.  Elle est tombée amoureuse, d'un assistant photo, qui avait le rêve de devenir styliste, leur couple était " the couple" parce qu même si personne ne connaissait ce "nico" ( tu vois on ne prenait même pas la peine d'écrire son prénom avec une majuscule, tellement ce gars était insignifiant) mais il sortait avec Jane Cooper, le must quoi. Elle en était amoureuse, mais Jane est torturée, elle a la trouille, elle veut tout contrôler alors que c'est une brindille, elle ne comprend rien a l'amour, l'amour l'aime , elle non plus. Ça s'est terminé par une rupture, un an de bonheur, de dispute, de divine idylle, puis l'incendie. Elle a l'impression que tout est de sa faute, qu'elle a tout foiré. Elle perd son amour et sa notoriété, que demander de plus.

Elle sortait d'une soirée, mondaine, elle n'avait pas été invitée, néanmoins elle avait gueulé sur le videur qui était encore plus maigre qu'elle (WTF) ne savait pas quoi faire. Tout le monde la dévisageait, elle était habillée triste, un débardeur trop grand pour elle, et un jean que Nico avait oublié. Elle était pathétique la pauvre. Elle avait bu beaucoup trop, ça se n'était pas grave, mais du temps où elle était un tant soit peu aimée, on lui aurait appelé un taxi vois-tu. Mais là, non, elle revenait chez elle, jouant avec le bitume et les ombres de la nuit, elle regardait les passant d'un regard vide, qui voulait dire : avant j'étais une fille qui souriait mais ce n'est plus le cas. Elle s'affale par terre entre un mur de brique et une benne, elle est bien tombée bas la pauvre Jane. Elle aurait aimé appeler Nico, lui dire que c'est un salaud et qu'en plus de tout cela ça rime, qu'elle coïncidence merde. Elle aurait voulu lui dire que de toute manière c'était un pauvre type, qu'elle voulait pas un gars qui avait un métier de merde, non attendez là elle est dans le politiquement correcte, un métier de sous merde ( et voilà que son côté prétentieux et que je tourne le couteau dans la plaie refait surface) et qu'en plus tu vois son cul à elle, il vaut de l'or, t'as oublié c'était un mannequin et dorénavant une it girl. Toi t'es quoi au juste ? Elle aimerait lui dire qu'elle change de gars comme elle change de chaussettes, mais tout ceci est archi faux et elle le sait .


Un coup de fils, elle se réveille, dans la cage d'escalier de son appart', déjà elle n'est pas restée devant la benne à ordures, elle s'est relevée pensant qu'elle méritait mieux que ça, et Nico aussi d'ailleurs voilà pourquoi s'est il enfuit. Une interview, et putain ça faisait combien de temps et limite elle se demande qui s'intéresse encore à sa petite personne. Elle y va, le maquillage qui laisse à désirer, sa tête, sa coupe, sa tenue, tout. Elle s'assoie, le journaliste à l'air étonné quand même mais pas à ce point. TOUT LE MONDE SAIT QUE JANE EST OUT.

Bonjour Jane, merci d'être ici aujourd'hui ... Alors quels sont vos projets ?

Elle le regarde pensant qu'il doit se foutre de sa gueule, ce connard devait être là, la veille il a bien vu qu'elle était complètement fanée , il s'en sert, incompétent qu'il est, il n'y a que ce genre de scoop qui assure, sa paye, fils de chien.

* Je pense que votre question est un peu stupide, le fait que je sois dans un mauvais état est connue de tous, les projets je n'en ai pas , vous le savez déjà. J'pense que votre métier n'est pas de relater des faits qui au passage sont relativement insignifiants , tout ce que vous écrivez les gens le savent soit déjà, soit cela ne sert à rien, soit cela est faux.  

Il sourit, se dit que cet interview va être croustillante, il veut la presser comme un citron, ce qu'il se sait pas, c'est que ce citron l'est déjà assez, il est même au fond d'un verre de tequila, personne ne veut y toucher.


Je vois que vous appréciez le métier de journaliste ... Le mannequinat ne vous manque pas ?  

* Il y'a des fois où il faut savoir tourner la page, je ne dirais pas que j'ai fait mon temps mais c'est presque ça, c'est un sport en soit, et je suis épuisée. Néanmoins je fais toujours des shootings, alors on en reparle dans 20 ans ?

Vous dîtes qu'il faut tourner la page, vous voulez parler de votre ex- fiancé ?  

Et putain de merde, elle risque de manquer un battement. Elle tremble, elle a envie de le tuer sur place, vraiment.

* En aucun cas, je parlais bien de ma vie professionnelle. Mais puisque vous voulez parler de ma vie privée, je vous informe qu'elle ne vous regarde pas.

Encore une fois il sourit, il souffle, exaspéré. Limite elle partirait il ne la retiendrait pas.

Vous pouvez quand même avouer que chez vous tourner la page est radical, de top vous devenez flop. Et comme par hasard Nico a fuit quand vous deveniez la fille que plus personne ne veut qu'on parle dans les magazines.    

Elle reste calme, range ses affaires tout en rajoutant

* Bien sur,  c'est bien pour ça que vous allez utiliser mon nom pour remplir votre torchon de mag' .
 


LA VESTE EN TWEED

Jane a survécu à cet anonymat qu'elle avait retrouvée, elle a enfin pu vivre son adolescence qu'elle avait passé dans le business de la mode. Elle a voyagé, rencontré des personnes formidables, elle a aimé même si elle n'a jamais oublié Nico. Elle est partie de son Angleterre pour s'installer à Paris. Elle s'est refait un carnet d'adresse, elle redevenue courageuse après plus de 5 ans de flottements, elle a eu le temps de réfléchir et d'avoir de solides arguments pour prouver qu'elle en avait dans le ventre. Depuis un an elle est chroniqueuse mode et franchement elle le vaut bien.












DERRIÈRE L'IMAGE
BEHIND THESE HAZEL EYES
pseudo : Une licorne
prénom : diane
age : 20 ans
avatar : Alexa Chung
crédits : tumblr
le mot de la fin : J'voudrais vous remercier pour avoir été patients, j'ai toujours la chance d'avoir un pc qui beug quand je dois faire une fiche (c'est tellement génial waou que dire) merci merci merci . et puis merci a sothi sothi , sothidiane is real  I love you 


Dernière édition par Jane Cooperwhite le Ven 11 Juil - 19:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bigger boys and stolen sweethearts   Ven 11 Juil - 18:57

welcome ! les pcs qui beug c'est trèès chiant ! ton perso s'annonce cool :) hâte de voir tes rps    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bigger boys and stolen sweethearts   Ven 11 Juil - 19:00

Melodie est trop mimi , non mais le mien de beug pas, il ne se rallume plus et à chaque fois tout s'efface , c'est même plus un beug ( jerestecalme) Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bigger boys and stolen sweethearts   Ven 11 Juil - 19:05

Bienvenue sur le forum avec tes petites origines irlandaises  :wesh1:    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bigger boys and stolen sweethearts   Ven 11 Juil - 19:07

Merci I love you , ton avatar est whaouu :(
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Cooper
avatar



Avatar : kristina bazan.
Crédits : loulou ❤.
Messages : 1689
Nationalité : anglaise.
Réputation : 1481

MessageSujet: Re: Bigger boys and stolen sweethearts   Ven 11 Juil - 21:59

c'est pas grave pour tes problèmes de pc, on comprend bien que c'est difficile
sinon t'aurais pu garder Cooper comme nom, ça me dérangeait pas du tout
en tous cas, ton personnage est cool et tout, ton histoire est longue (  ) mais j't'en veux pas, elle est bien
bienvenue officiellement

LE MONDE DU TRAVAIL
   
et suivre les ordres, maintenant tu devras
Te voilà enfin validé(e) ! Bienvenue sur models, nous sommes tous ravis de te compter parmi nous.  Alors, alors. C’est la dernière ligne droite avant de pouvoir faire vivre ton personnage, il va pour cela falloir que tu passes par plusieurs étapes. Tout d’abord, tu ne peux pas te passer d’une fiche de liens, qui te permettra de faire évoluer Jane. Evolution que tu indiqueras dans un sujet ici. De plus, dans le monde de la mode, il est impensable de vivre sans téléphone, au risque de rater plusieurs informations importantes. Enfin une catégorie te permettant de monter ou rejoindre des projets a été mise à disposition, alors amuse toi ! Maintenant file. Tu es fin prêt.
   

_________________

WORKING CLASS HERO
As soon as your born they make you feel small by giving you no time instead of it all. Till the pain is so big you feel nothing at all. They hate you if you're clever and despise a fool, Till you're so fucking crazy you can't follow their rules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Bigger boys and stolen sweethearts   Ven 11 Juil - 23:31

aww merciiii I love you
bon tant pis pour cooper c'pa bien grave
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bigger boys and stolen sweethearts   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bigger boys and stolen sweethearts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Blog sur les Boys band !!
» un reportage sur les lady boys
» Amerique, les indiens et les cow boys
» Les boys
» MC SAIDA ET MEGA BOYS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODELS :: L'Installation :: présentations :: présentations terminées-