AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Elle se déhanche, bouge doucement sur une musique qui maintenant enivre nos journées. Pourtant on s'en balance bien de la Valentina, de son escapade à Rome et de ses désirs de dolce vita, Elle vit dans nos crânes, avec son petit sourire mutin. It's wonderful, c'est comme ça. Depuis qu'on est gosse, on grandit à travers des spots publicitaires, des affiches aussi grandes que nos mères, fasciés brillant sur les immeubles parfois gris de Paris. On sifflote la musique de la dernière pub à la mode, inconsciemment pris dans l'engrenage, c'est qui ce type déjà ? Paolo Conte ? Si efficace. On rêve de liberté, de femmes modernes, du pantalon de Coco Chanel à la jupe asymétrique qu'on trouve dans n'importe quelle boutique de prêt-à-porter. Parce qu'il y a cette femme, dans notre dernier Vogue qui la porte tellement bien, et ce parfum, dieu ce parfum, si Hermès a l'air si sauvage, si libre, alors notre homme le sera aussi. Ce serait si beau, n'est-ce pas, d'être cet homme-là ? On les désire, férocement. Cet homme, cette femme. C'est l'histoire, d'une perfection calculée à la mèche près, la notre, la votre.


17400
14000
35100
models © 2013/14, toute copie partielle ou intégrale est prohibée, optimisé sous chrome.


aeroplane

7feetunder

Partagez | .
 

 I'm happy for to see ye home [Fanta - Roxanne - Melchior]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: I'm happy for to see ye home [Fanta - Roxanne - Melchior]   Lun 7 Juil - 18:23

APPARTEMENT - Paris, XVIII ème.

Fanta, Melchior et Roxanne.
Le tissu coule sur ses jambes, tandis que ses fins doigts font tourner la bobine. Elle glisse encore et encore cette longue étoffe dorée, sur sa peau nue dévoilée. D'un point à l'autre, le fil court. Il zigzague entre les teintes vermeilles et orangées, puis s'arrête soudainement.
_ PUTAIN, mon on aiguille a encore sauté !
Même derrière cette porte fermée, on pourrait entendre la jeune russe s'exclamer. Dans l'appartement, une musique fait exploser l'ambiance, et c'est sur celle-ci la douce voix de Roxanne fait son apogée.
_ J'en ai marre marre marre! HEY FAN, tu pourrais pas couper cette musique? J'AI LES OREILLES EN FEU !
Rocky sort en furie de sa chambre, et se retrouve perplexe dans cet espace, vide.
_ Fanta?
Le salon est désert. La 'mannequine' doit être de sortie. Pff, pourquoi avoir fait collocation avec elle déjà? Un mannequin… Y'a pas plus hautain. Heureusement, Fan', elle l'est pas trop trop. Disons… Que ça passe. Mais ses amies poupées Barbie! Mon dieu. Pourquoi? En plus, écouter du rock comme ça… Faut vraiment, vraiment, vraiment être déglinguée. La blonde s'approche de la chaîne stéréo, et s'apprête à couper cette musique infernale. S'apprête? Que dis-je… Le rythme lui rentre dans la tête, sous la peau, dans les os. Lentement. Son pied a déjà été conquis. Shit. Elle secoue la tête, désespérée.
_ J'en aurai jamais fini avec ces tenues…
Sa chevelure dorée s'agite vers le sol, puis tourne de droite à gauche, de gauche à droite, faisant des cercles incessants. Elle bondit sur ses pieds, attrape la télécommande de la TV, et se met à danser. Ses jambes se croisent, sautillent, son ventre se tord, sa tête part dans tous les sens. Elle se met à chanter, à crier avec la même voix cassée « HURROO, HURROO », elle se déchaîne ! Que c'est bon ! Elle saute sur le canapé, son cœur bat la chamade, elle marche sur ces foutus coussins 'Zigzag' qui lui ont coûté une journée d'boulot, YEAH. Fuck it. Elle dégringole, la musique s'adoucit…  Son rythme cardiaque ralentit. « I'm happy for to see ya home » Le bruit de clé dans la serrure, la porte d'entrée s'ouvre. « Hurroo Hurroo… » Le corps de Roxanne orne le tapis aux couleurs poivre et sel. L'imitation poils du tissu chatouille sa carapace charnelle. Elle rit, un sourire séraphique est collé à ses lèvres. On aurait dit un ange, à terre, au milieu de la guerre. L'appartement est dévasté. Coussins à terres, vase renversé. Mais elle, paupières clauses, poitrine au rythme battant. Elle ne dit plus rien, son énergie s'est envolée, elle s'est faite achevée. Comme Johnny. « I'm happy for to see ya home… »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
 

I'm happy for to see ye home [Fanta - Roxanne - Melchior]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haute Fidélité et Home cinema
» HOME (film)
» Home déco
» Barbie Happy Holidays 1989
» Happy Birthday Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MODELS :: Après l'effort... :: habitations-